Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

29 juin 2011 3 29 /06 /juin /2011 19:28

HAITI

 

La couleur de l'aube

 

Editions Sabine Wespieser, 2008

 

Un écrivain haïtien peu connu par rapport à ses "frères" originaires de la même île : Lyonel Trouillot, Dany Laferrière, René Depestre pour ne citer que les plus connus...

 

Une femme écrivain, qui vit toujours sur son île. Une écriture poétique puissante, un véritable cri de désespoir dans l'apocalypse haïtienne.

 

Trois femmes, un homme. Une mère, deux soeurs. Un fils/frère.

 

A l'aube, les trois femmes découvrent que le cadet, Fignolé, musicien et révolutionnaire, a disparu. Commence alors la chronique d'une mort annoncée. Ou plutôt un long monologue croisé où les deux soeurs, Angélique et Joyeuse, vont crier leur amour, leur haine et leur souffrance...alors que la mère n'est que silence et prière.

 

Angélique, l'infirmière dite résignée, fille mère, mais dont l'âme brûle. Joyeuse, la cadette libérée, étudiante et vendeuse, amoureuse, croqueuse d'homme. La mère dans les brumes silencieuses des incantations vaudoues et des prières pentecôtistes.

 

Chacune, de son côté, mutiques entre elles, vont chercher à comprendre dans la jungle de Port-au-Prince. Elle ne se comprennent pas forcément, s'ignorent. Mais un chose les rassemblent : l'amour du disparu.

 

Yanick Lahens nous livre une véritable choeur antique ; une choeur de femmes, face à la mort et au destin, montrent leurs larmes mais aussi leur force, leur lutte.

A la fois un beau poème épique et une tragédie antique.

 

A découvrir...

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires