Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

3 décembre 2007 1 03 /12 /décembre /2007 11:33

ETATS-UNIS



Editions Albin Michel, 2007

Ce premier roman d'un jeune écrivain américain d'origine éthiopienne né en 1974 a fait sensation aux Etats-Unis et est en cours de traduction dans une dizaine de langues. 

Espérons qu'il aura également une belle carrière en France car ce roman est une merveille de sensibilité. 

L'auteur s'inspire en partie de son parcours de déraciné car, tout comme son héros Stéphanos, il a quitté l'Ethiopie dès son plus jeune âge, pour fuir les violences de la révolution de 1977-1978 (La terreur rouge) qui a porté au pouvoir le dictateur marxiste Mengistu. 

Stéphanos, le narrateur du roman, immigré éthiopien, nous raconte son morne quotidien dans une banlieue délabrée de Washington. Il y a quelques années, il a loué un local pour y installer une petite épicerie de quartier. Mais les clients se font de plus en plus rare et l'épicerie tombe en décrépitude ; Stéphanos se laisse vivre derrière son comptoir et lit livres sur livres lorsqu'il n'invite pas ses deux confrères africains du Kenya et du Congo pour jouer au jeu du dictateur ! Le but est de dire au hasard un pays et de deviner le nom des dictateurs et l'année des coups d'Etat....

Le quotidien de Stéphanos va être bouleversé par l'arrivée d'une femme blanche dans le quartier qui s'embourgeoise de plus en plus. Judith et sa petite fille métisse Noémi vont s'installer dans une vieille maison retapée et se lier d'amitié avec l'épicier du coin...

Stéphanos va pendant un bref moment oublier sa vie solitaire et entrevoir "les belles choses que porte le ciel (citation empruntée à La divine comédie de Dante pour désigner l'espoir après la sortie de l'enfer) : dans cette maison, il y a la richesse, la culture mais aussi une promesse de chaleur humaine : Noémi devient la meilleure amie de Stéphanos qui lui fait la lecture dans sa boutique et Judith apparaît comme la femme idéale mais inaccessible....

Sur fonds de peinture sociale (la réhabilitation des quartiers pauvres provoque l' expulsion des gens du quartier et des révoltes urbaines luttent contre l'installation des nouveaux riches) et de réflexion sur l'identité de l'immigré (un homme coincé entre deux mondes, un homme nostalgique), Mengestu nous fait surtout le portrait tout en nuance d'un homme solitaire revenu de tout. Se sentant coupable d'avoir quitté sa famille trop tôt, Stéphanos est un être qui se contente de peu. Oubliées les luttes incessantes pour se tailler une place ambitieuse au soleil. Il se contente de sa petite épicerie et ne lutte en aucun cas lorsque celle-ci part à la dérise. Il se laisse vivre étant parfaitement conscient que son statut d'immigré le contraint à la solitude et à "une petite place à l'ombre".

On s'attache profondément au personnage, un monsieur tout le monde très humble qui prend la vie comme elle va. S'il y a un peu de ciel bleu qui illumine quelques jours, tant mieux, sinon, il faut se résigner avec ce que l'on a.

Un beau portrait humain et une histoire d'amitié amoureuse très touchante. A lire absolument.

Pour lire une interview de Dinaw Mengestu
: http://www.afrik.com/article12278.html

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Vero 07/01/2008 10:42

J'ai de la chance: je vais commencer cette lecture ce soir! Mon amoureux qui vient de le terminer est encore sous le charme lui aussi.

Lucie 26/12/2007 13:00

Merci pour ce billet, j'ai rajouté "les belles choses que porte le ciel" à ma liste de livres à acheter. Ah si j'avais ton talent pour rédiger des commentaires de bouquins !!! Mais j'y travaille et je commence à peine. Je mets ton blog dans mes favoris. Quel beau métier que d'être bibliothécaire. J'ai raté ma voie c'est sûr !

Sylvie 26/12/2007 15:14

Impossible d'aller sur ton blog ! Est-ce la bonne adresse ? En tous cas, merci pour ce gentil commentaire ! T'inquiètes pas, le "talent" vient en écrivant ! Au début, mes critiques étaient beaucoup plus laconiques ! Bonnes fêtes !

O-plus 15/12/2007 16:57

C'est noté pour ce livre. Je le remonte vers le haut de la liste. Je l'avais déjà repéré grace à un bon article paru dans Les Echos (la page entracte est souvent une bonne source ;-) )Encore un bon moment de lecture en perspetive. Super !

François 11/12/2007 16:36

Bonjour, Je ne sais pas très bien où laisser ce message, alors bon, je le mets là. A découvrir un nouveau bouquin sur http://menacesdamour.centerblog.frA bientôt.François 

Gangoueus 07/12/2007 01:09

Intéressant, ce livre. Décidemment, j'ai toujours quelque chose à mettre sous la dent quand je passe par chez toi.Merci@+