Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

16 décembre 2009 3 16 /12 /décembre /2009 22:24

Nouvelles gourmandes...

Soulfood equatoriale

NiL éditions "Exquis d'écrivains", 2009

Coup de projecteur sur une collection originale, où les écrivains d'aujourd'hui écrivent sur leurs plaisirs gourmands.

Entre humour et gravité, Léonora Miano, a choisit d'évoquer son Cameroun natal et sa gastronomie. Bien sûr, il ne s'agit pas d'un simple guide gastronomique ! En de courtes nouvelles, chacune consacrée à un plat ou à un met typique, il s'agit d'évoquer la terre natale, ses souvenirs d'enfance mais aussi l'essence même du pays et son origine. Ainsi, nous apprenons que le Cameroun a été baptisé ainsi par les Portugais au XVe siècle, c'est "le fleuve des écrevisses" qui pullulent à l'embouchure du fleuve.

Léonora Miano en profite pour déclarer que la cuisine africaine est composite et multiculturelle, grâce au brassage du commerce triangulaire. Ainsi, elle épingle le cliché du noir mangeur de manioc, ce met étant originaire d'Amazonie, importé par les Portugais. De même, les haricots rouges venant d'Amérique. L'occasion d'évoquer les thèmes chers à l'écrivain, celui de l'esclavage comme première mondialisation.

Une gastronomie suscitant la nostalgie (la première chasse à la sauterelle) et révélatrice de toute l'histoire d'un pays et son identité.

L'auteur exalte les saveurs exotiques (piments, gombos, gingembres, écrevisses, morues....) en évitant la "dérive guide touristique" ; la gastronomie est ici le moteur de scénettes douces amères, souvent humoristiques, rarement tragiques (une seule nouvelle évoque la faim à travers un petit garçon qui vole un avocat sur le marché).

Les plats sont des révélateurs de l'âme ; ainsi, les femmes n'hésitent pas à demander à leurs prétendants de leur préparer un plat pour découvrir leur véritable nature. Le repas est vu comme un révélateur de l'âme, de l'individu ou d'un pays.

Un recueil oh combien instructif et divertissant ! Un sandwich saxophoniste qui joue de la musique avec les intestins, un pêcheur d'écrevisses envoûté...et surtout un écrivain faisant découvrir avec malice la richesse méconnue de son pays.

Revigorant !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Séverine 20/03/2010 20:42


Un livre qui donne envie ! Merci pour cet avis


Mapie 08/01/2010 13:20


Je viens de finir son dernier livre "Les aubes écarlates". Passionnant !


Lorraine 17/12/2009 12:53


J'ai adoré ce livre !! Je suis contente que tu aies autant apprécié !