Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

3 août 2010 2 03 /08 /août /2010 19:26

Allemagne, 1989

 

Ce chef d'oeuvre méconnu en France a été écrit par l'auteur du Nazi et le barbier, récemment réédité par les Editions Attila.

 

Hilsenrath, juif ukrainien, s'est fait connaître par ses récits à la fois truculents et tragiques sur l'Holaucauste. Dans ce roman, il raconte "l'épopée" d'un autre grand massacre, celui du génocide arménien, d'une manière à la fois rocambolesque et poétique.

 

Car la tragédie est racontée comme un conte oriental, à la manière des Mille et une nuits : un conteur prend la parole, à l'oreille d'un vieil homme mourant, Thovma Khatisian, un orphelin naturalisé suisse, rescapé du génocide de 1915.

Il s'agit d'un conteur qui va lui raconter le conte de la dernière pensée , celle qui vient à l'esprit avant la mort. Cette pensée, c'est l'histoire de ses origines, de ses parents, paysans arméniens du début du siècle

Nous voilà alors promenés dans un roman historique où l'auteur va insérer des éléments rocambolesques à l'histoire véridique du génocide. Le conteur fait voyager son "gisant" dans l'espace et le temps pour lui raconter la meilleure histoire qui soit, celle de sa famille et de son pays.

Nous sommes en 1915 ; tout comme dans Le nazi et le barbier, Hilsenrath invente une histoire truculente dénonçant la bêtise des autorités tursques: Wartan, le père de Thovma, paysan poète émigré aux Etats-Unis est accusé à son retour d'avoir tué l'archiduc François Joseph et d'avoir ainsi déclenché par grande guerre !

Pour sauver sa famille, il accepte son inculpation et un procès va s'ouvrir prouvant la conspiration mondiale des arméniens ! Mais tout se complique....

 

A partir de cet événement inventé truculent, Hilsenrath crée une fresque au ton satirique habituel : des autorités turques vues comme des pantins, tel Ubu roi, des scènes paillardes à n'en plus finir...

 

L'auteur réalise un véritable chef d'oeuvre : tout en racontant fidèlement la tragédie, il renoue avec la grande tradition poétique du conte oriental ; le conteur magnifie les traditions paysannes et religieuses du peuple arménien dans une très belle symphonie pastorale. De multiples personnages hauts en couleurs, comme cette guérisseuse qui réveille les morts et ce vieillard qui s'invente ses origines.

 

Un roman qui mêle à la fois l'imagination la plus folle au témoignage historique.

Indispensable !

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

EVELYNE 06/01/2011 18:10



Tu m'as donné envie d'acheter ce livre et comme j'anime des cafés littéraires tous les mois à mon domicile et que la littérature est une de mes passions, je me suis inscrite à ta news pour le
plaisir de lire les commentaires.


Evelyne



leunamme 13/08/2010 21:30



Je suis en train de lire le nazi et le barbier du même auteur : formidable.