Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

29 septembre 2013 7 29 /09 /septembre /2013 10:25

RENTREE LITTERAIRE 2013

 

Editions Albin Michel

 

L'une des parutions majeures de cette rentrée, sinon la meilleure en littérature française et surtout l'un des grands favoris pour le Goncourt ou le Renaudot.

 

Pour moi, en tous cas, un très grand roman populaire, susceptible de plaire au plus grand nombre : plus qu'un roman historique (ce que Perre Lemaitre s'est défendu d'écrire), c'est un récit d'atmosphère, aux personnnages inoubliables et au suspense halelant (l'auteur vient du polar et a réalisé des scénari de cinéma....).

 

Est-il encore utile de présenter l'intrigue ....Il s'agit du récit de l'immédiat après-guerre de 14-18, lorsque les morts sont honorés par la patrie alors que les survivants sont méprisés, ignorés, rejetés de la société...

 

Tout commence quelques jours avant la signature de l'armistice...une mise en scène magistrale,  ! Alors que les soldats attendent patiemment la capitulation de l'Allemagne, le lieutenant d'Aulnay Pradelle souhaite cependant livrer sa dernière action héroïque pour prendre du galon...quitte à forcer son régiment et régler son compte aux récalcirants... Les soldats Albert Maillard et Edouard Péricourt vont en faire les frais...Je ne vous raconte pas tout de peur de vous gâcher le plaisir mais sachez que ce premier affrontement va servir de trame au roman entier.

Après l'armistice, les 2 camps vont se retrouver...Le lieutenant d'Aulnay Pradelle a décidé de se faire de l'argent avec les morts. Alors que l'Etat souhaite réaliser d'immenses cimetières militaires, il convient d'exhumer les milliers de cadavres inhumés directement sous terre et de leur trouver des cercueils. Et si l'on faisait des cercueils en pin d'1m30, on ferait bien des économies.....

 

De l'autre côté, Albert Maillard a recueilli Edouard Péricourt, qui est devenue une gueule cassée en le sauvant. Alors qu'Albert es devenu homme sandwich pour gagner quelques sous lui permettant d'acheter de la morphine apaisant la douleur de sn ami, Edouard Péricourt monte, pour se venger de la société, une gigantesque arnaque aux monuments aux morts. Arnaques et magouilles dans l'immédiat après-guerre, reflétant aussi des conflits de classes entre les profiteurs et les victimes....Sur plus de 500 pages, ces deux camps vont s'affronter de manière grotesque et sublime...

 

Car il y a une pointe de farcesque dans cette fresque tragi-comique. Les personnages inoubliables, à la limite de la caricature, sont tous des pantins manipulés par le destin. Albert Maillard, anti-héros par excellence, peureux compulsif, bête de somme. Edouard Péricourt, la geule cassée sublime morphinomane qui passe son temps à fabriquer des masques toujours plus improbables. Joseph Merlin, le fonctionnaire râté, immonde petite personnage qui mettra son honneur à punir l'escroquerie des cimetières militaires. Pierre Lemâitre s'est d'ailleurs  inspiré de Cripure du Sang Noir de Louis Guilloux. L'auteur a su retranscrire à merveille l'atmosphère poisseuse et malsaine du roman de Guilloux ou d'Emmanuel Bove, par exemple. 

Tous ces personnages portent en eux le tragique de l'existence; il n'y a que d'Alnay Pradelle, modèle de l'escro, qui n'éveille aucune sympathie.

 

Une grande fresque qui se lit d'une traite ...on attend avec impatience sa consécration !

Partager cet article

Repost 0

commentaires