Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

Archives

1 juillet 2005 5 01 /07 /juillet /2005 00:00

'                                                          

Prix Goncourt 1987 pour La nuit sacrée

 Tahar Ben Jelloun est le plus grand écrivain marocain contemporain. Son oeuvre la plus célèbre se constitue de deux ouvrages qui se suivent mais qui peuvent se lirent séparément: l'enfant de sable et La nuit sacrée.

Le grand écrivain nous conte l'histoire d'une jeune fille, Zahra, huitième fille d'un père qui décide d'en faire un garçon , pour échapper au destin qui lui est infligé. En effet, dans la société musulmane, c'est un honneur pour le chef de famille d'avoir des fils. Zahra va donc devenir Ahmed et cacher son véritable sexe à son entourage. Il assume son destin et se marie avec une jeune fille. Mais après le décès de son père et de son épouse, Ahmed-Zhara décide de revendiquer son identité. Commence alors une lente descente aux enfers....

L'histoire nous est racontée à la manière d'un conte oriental polyphonique: des conteurs se succèdent sur une place célèbre de Marrakech et donnent à chaque fois leur propre version des faits. Le lecteur est entraînée dans un labyrinthe foisonnant pour son plus grand plaisir...

Dans le deuxième tome, La nuit sacrée, Zahra-Ahmed prend enfin la parole et nous raconte sa véritable vie: sa révolte contrel'ordre des choses et la découverte de son corps et de sa sensualité: après avoir joué les travestis, elle va tomber amoureuse d'un forain. Mais son destin va peu à peu la rattraper...

Cette histoire, inspirée d'une histoire vraie, vous bouleversera à vie. L'écriture foisonnante, poétique, est digne des plus grands conteurs orientaux. Tahar Ben Jelloun mêle à la poésie un vif plaidoyer pour l'émancipation de la femme dans les pays musulmans.

Partager cet article

Repost0
21 juin 2005 2 21 /06 /juin /2005 00:00

TURQUIE 

Orhan Pamuk , grand écrivain turc contemporain, nous plonge dans la ville d'Istambul au XVIe siècle. L'Empire Ottoman commence à s'ouvrir à l'extérieur en commerçant avec la République de Venise. Admiratif devant les portraits de la Renaissance, le sultan demande à ses miniaturistes de faire un portrait de lui à l'italienne. C'est alors que l'un des peintres du roi est assassiné...

Ce polar historique est basé sur le fossé culturel existant entre un Occident marqué par l'individualisme et l'amour de soi et un Orient ou Dieu est encore très présent. Pamuk nous fait découvrir tous les secrets des peintres de la cour du sultan. Pour eux, leur talent excelle lorsqu'ils sont arrivés à copier un modèle existant depuis l'Antiquité. Il n'y a donc aucune place pour la création et l'originalité de l'artiste. La création de l'artiste est une notion typiquement occidentale née à l'époque de la Renaissance.

En Orient, à l'époque des sultans, le talent est d'abord basé sur la mémoire: un génie devra reproduire à l'identique les modèles codifiés. Devenir aveugle demeure ainsi la sublime récompense: le peintre, guidé uniquement par ses propres mains et ses souvenirs, doit arriver à se remémorer le modèle. Il existe d'ailleurs des peintres qui se sont volontairement crevé les yeux...

Dans la cour du sultan, les peintres sont prêts à tout pour obtenir la place de premier peintre du sultan; ce roman enquête sur ces luttes internes à la cour. Les lecteurs romantiques seront également ravis: l'enquêteur doit retrouver l'assassin s'il veut épouser la fille du directeur de l'école des peintres.

Ce roman foisonnant, polyphonique (les narrateurs sont les différents peintres suspects) ravira les lecteurs férus d'Art et d'Histoire et aussi de romans d'aventures !

Partager cet article

Repost0