Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

Archives

17 janvier 2006 2 17 /01 /janvier /2006 21:52

Pendant de nombreuses années, j'ai acheté, acheté, acheté mes livres jusqu'à entasser et ne plus avoir de place.

Aujourd'hui, mes livres sont chez mes parents et moi, dans un studio !

Donc, j'ai trouvé la solution : je suis devenue bibliothécaire et j'emprunte, j'emprunte ....

Bon, d'accord, c'est pas pareil mais comme je suis toujours entourée de livres...

Aujourd'hui, en France, les emprunts représentent environ 1/3 des achats.

Et vous, achetez-vous ou empruntez-vous? Selon quelle proportion?

Prêtez-vous facilement vos livres à des amis? Inversement, en empruntez-vous à vos amis?

Partager cet article

Repost0
27 décembre 2005 2 27 /12 /décembre /2005 13:12

Lorsque nous avons la passion des livres, nous faisons toujours au moins une découverte par an qui nous marque pendant longtemps...

Et vous, quelles sont vos grandes découvertes 2005? (pas forcément un livre écrit en 2005; ça peut aussi être un grand classique...)

Pour moi, mes deux découvertes 2005 sont Sylvie Germain et Claude-Louis Combet (beaucoup moins connu, vous pouvez voir mon coup de coeur Les errances Druon sur la page d'accueil de mon site).

CLAUDE-LOUIS COMBET

http://passiondeslivres.over-blog.com/article-1050157.html (Les Errances Druon)

SYLVIE GERMAIN

http://passiondeslivres.over-blog.com/article-1158987.html (Magnus)

http://passiondeslivres.over-blog.com/article-955107.html (Le livre des nuits)

http://passiondeslivres.over-blog.com/article-1201867.html (Eclats de sel)

 

Pourquoi ces deux auteurs?

-Une écriture magique, envoûtante (tellement rare dans la littérature contemporaine !)

-Une atmosphère de mystère et de rêve...

En bref, d'immenses écrivains qu'il faut connaître à tous prix....

Bientôt, la critique d'une autre oeuvre de Combet, Blesse, ronce noire

 

Partager cet article

Repost0
24 décembre 2005 6 24 /12 /décembre /2005 14:15

A part les grands classiques (1984 de George Orwell ou Le meilleur des mondes de Aldous Huxley), il faut dire que je ne lis pas trop de romans fantastiques.

Le meilleur des mondes

1984

Aimez-vous ce genre? Pouvez-vous m'en conseiller certains?

Et l'Héroïc Fantasy?

J'ai bien aimé Le seigneur des Anneaux en film mais ai abandonné le livre en plein milieu. J'ai trouvé cela long et mal écrit.

Partager cet article

Repost0
15 décembre 2005 4 15 /12 /décembre /2005 23:04

En ce moment, j'essaie de rattraper mon retard dans ma connaissance du roman policier. Moi qui n'ai jamais lu un Mary Higgins Clark !!!!

Bon, d'accord, je connais quelques bons auteurs français: Vargas, Grangé, Jonquet (mon chouchou ), Benaquista, Daeninckx.

Du côté étranger, c'est plus pauvre: un livre de Mankell que j'ai adoré et Andrea Camilleri ! Je vais essayé de me lancer dans le polar américain: Ellroy, Irish...

Et vous, êtes-vous fan de romans policiers et de polars? Quels sont vos coups de coeur et vos écrivains favoris?

Partager cet article

Repost0
11 novembre 2005 5 11 /11 /novembre /2005 00:00

En ce jour du 11 novembre, il m'a semblé intéressant de vous proposer une sélection de romans ayant pour cadre la Grande Guerre.

Dès 1919, des écrivains témoins ont voulu fixer pour toujours les événements qu'ils avait vécu aussi bien du côté français que du côté allemand : Roland Dorgelès, Erich Maria Remarque. Il s'agit dans la plupart des cas de dénoncer la boucherie guerrière. Dans quelques rares cas, les écrivains exaltent les vertus guerrières (Ernst Jünger) ou dénoncent l'héroïsme à travers le portrait d'un antihéros (Louis Ferdinand Céline).

Depuis quelques années, la Grande Guerre est "redevenue à la mode" en littérature. Quelques succès de librairie témoignent de ce regain d'intérêt.

Aimez-vous les romans historiques? Avez-vous une époque de prédilection?

 


 

 Voici ma sélection :

Les incontournables :

Les écrivains témoins en France

 

 

 

 

Les croix de bois de Roland Dorgelès   

 

 

 

 

 

Le feu de Henri Barbusse                                   

 

 

 

 

Ceux de 14 de Maurice Genevoix           

 

 

 

 

 

La main coupée de Blaise Cendrars        

 Voici quatre grands classiques de la littérature française sur la grande guerre; il s'agit avant tout de témoignages d'écrivains ayant vécu l'enfer des tranchées. Ces classiques sont largement étudiés à l'école pour dénoncer la barbarie guerrière. Il s'agit de récits pacifistes qui relatent jour après jour la vie des poilus dans les tranchées. A noter que Blaise Cendrars, surtout connu pour sa magnifique Prose du Transsibérien, a eu le bras droit arraché pendant la guerrre, d'où le titre de son livre.

 

 

 

  Du côté allemand :

 

A l’ouest rien de nouveau de Erich Maria Remarque             

 Un grand roman témoignage pacifiste: le poilu est aussi bien le soldat français que l'ennemi allemand.

 Les "iconoclastes

 Voyage au bout de la nuit de LF Céline 

                                                              

Céline nous présente la figure de l'antihéros Bardamu qui dénonce l'héroïsme; il rechigne à aller au combat et critique les soldats qui sont des moutons attardés.

 

 

 

 

 

 

Orages d’acier d'Ernst Jünger                                                                             

Le grand écrivain allemand exalte les vertus guerrières: les combats ont été pour lui une révélation. La guerre est l'exaltation de la force humaine et permet de révéler ses vertus héroïques. Il ne s'agit pas du tout d'un récit pacifiste. A noter d'Ernst Jünger, après la démobilisation, s'est enrôlé dans les Corps francs qui ont maté l'insurrection communiste à Berlin en 1919. C'est l'unique témoignage qui exalte la guerre.

 

 

 


 La littérature contemporaine

 

 

 Plus récemment, la Grande Guerre est redevenue à la mode. Il ne s'agit plus de témoignages mais de romans évoquant souvent des épisodes peu connus ou peu traités en Histoire.

Plusieurs écrivains évoquent également la guerre dans de grandes sagas du vingtième siècle: la guerre est évoquée dans la perspective du souvenir.

La chambre des officiers de Marc Dugain                                                    

Ce beau livre évoque le destin des gueules cassées, les soldats défigurés par les éclats d'obus qui ont passé la guerre non dans les tranchées mais dans les hôpitaux de l'armée.

Un long dimanche de fiançailles de Sébastien Japrisot                         

Ce roman adapté au cinéma par Jean-Pierre Jeunet évoque un sujet très peu traité par les historiens de la Grande Guerre; le cas des mutilations volontaires pour échapper aux combats.

Le fiancé de la belle bretonne est condamné à être fusillé mais il s'enfuit...Ne croyant pas à sa mort, Mathilde parcourera la France pour le retrouver. Une belle histoire d'amour avec un arrière-plan historique intéressant.

 


 

 D'autres romans, à travers de grandes sagas familiales du XXe siècle évoquent les ravages de 14-18:

L'Acacia de Claude Simon                                       

L'oeuvre majeur de Claude Simon, Prix Nobel de Littérature, tourne autour du souvenir et de la guerre. L'Acacia commence en 1914 lorsque 3 femmes drappées en noir, la mère, la femme et la soeur parcourent à pied les villages de l'Est de la France pour retrouver le cadavre d'un jeune soldat. Un morceau d'anthologie ! De même, la description des combats est magnifique. Une oeuvre difficile mais indispensable.

Les champs d'honneur de Jean Rouaud                 

Jean Rouaud rend hommage à sa famille qui a traversé le 20e siècle; de belles pages sont consacrées à 14-18.

Le livre des nuits de Sylvie Germain                    

Sylvie Germain, hantée par la question du mal au XXe siècle, nous livre un magnifique roman qui se déroule de 1870 à 1945. Les trois guerres sont convoquées pour faire le portrait d'une famille maudite poursuivie par le destin...

 


 

Enfin, on peut évoquer la grande saga romancée de Pierre Miquel, historien spécialiste de la Grande Guerre

Les enfants de la patrie de Pierre Miquel                 

 

Une grande saga en quatre tomes qui retrace l'istoire de la Grande Guerre de 1914 à 1918.

Voila ! Si j'en ai oublié, vous pouvez me donner les titres !

 

Partager cet article

Repost0
24 octobre 2005 1 24 /10 /octobre /2005 00:00

Etant donné que je suis bibliothécaire, je recours énormément à la presse littéraire: Le magazine littéraire, Lire, La quinzaine littéraire, Le matricule des anges.... mais aussi à la presse généraliste où il y a beaucoup de conseils avisés de lecture....

Mais je ne refuse pas non pus les coups de coeur de mes amis ou de mes collègues !

Et vous?

Lisez-vous la presse littéraire?

Préférez-vous fureter en librairie et tomber par hasard sur un super livre?

Ou pratiquer vous le plus souvent le bouche à oreille?

Partager cet article

Repost0
23 octobre 2005 7 23 /10 /octobre /2005 00:00

En ce moment, je lis pas mal de BD, surtout des auteurs français.

Mes préférés sont Marjane Satrapi, David B, Joan Sfarr (Le chat du rabbin) , De Crécy et Rabaté.

Et vous? Si vous avez une ou plusieurs  BD coup-de-coeur , n'hésitez pas à nous faire un petit résumé !

Partager cet article

Repost0
10 octobre 2005 1 10 /10 /octobre /2005 00:00

En ce moment, je m'intéresse énormément au théâtre contemporain: je lis les pièces avant d'aller les voir sur scène (car j'ai toujours peur de ne pas suivre !!!).

Mais j'adore également les pièces classiques (Racine et Hugo ont ma préférence).

Et vous, allez-vous souvent au théâtre? Voir quoi? Aimeriez-vous que je parle d'une pièce en particulier?

Partager cet article

Repost0
23 septembre 2005 5 23 /09 /septembre /2005 00:00

Bonsoir amis blogueurs !

Juste un petit mot pour remercier mes fidèles lecteurs : Marie-Louise,Gentle93, Elisabeth, Douja, Clem, Casaploum et les autres...

Pour parler un peu avec vous, j'ai envie que vous me fassiez partager vos lectures. Que lisez-vous en ce moment? Y-a-t-il un livre dont vous aimeriez que je parle?

J'attends vos réponses avec impatience ....

Partager cet article

Repost0
4 septembre 2005 7 04 /09 /septembre /2005 00:00

Après vous avoir présenté Un monde vacillant de Cynthia Ozyck, j'ai eu envie de vous faire partager mon programme de lecture pour la rentrée littéraire 2005.

Je pense que je ne lirai pas ni Houellebecq ni Nothomb (j'en ai déja lu pas mal) et j'ai envie de découvrir de nouveaux auteurs. Vous pouvez me faire parvenir vos avis sur La possibilité d'une île et Acide sulfurique.

Parmi les incontournables, je vais lire mes deux chouchous:

Philippe Claudel: La petite fille de Monsieur Linh, Seuil

Après les âmes grises, Claudel signe apparemment un conte qui est un petit bijou: c'est l'histoire d'un vieux monsieur qui quitte le Vietnam avec un bébé dans les bras: sa petite fille dont les parents sont morts pendant les bombardements. Il se réfugie dans un pays étranger où il fait la connaissance sur un banc d'un homme qui ne parle pas la même langue que lui: il vont trouver un autre moyen de communiquer....

Pierre Péju: le rire de l'ogre, Gallimard

Après La petite chartreuse, Pierre Péju nous entraîne dans les traumatismes de la Seconde Guerre Mondiale: dans les années 60, dans un petite village d'Allemagne, un homme sans histoire étrangle ses enfants dans un accès de folie. Deux jeunes adolescents vont enquêter sur son passé.

Parmi les moins connus:

Régis Jauffret: Asiles de fous, Gallimard

Après Univers, Univers, revoilà l'un des écrivains les lus drôles de la littérature française contemporaine: une jeune femme reçoit la visite de son beau-père qui lui déclare que son fils a décidé de la quitter...

Les monologues des quatre personnages vont se succéder: la belle-fille, le fils, le beau-père, la belle-mère...

Mathieu Riboulet: Le corps des anges, Gallimard

Le roman d'un auteur encore peu connu: il s'agit de l'histoire de la relation entre deux hommes marginaux dans un milieu rural : l'un vit dans un ferme isolée et recueille les enfants de la DASS. L'autre a été marqué à l'adolescence par la mort de ses parents. Les deux êtres vont se rencontrer pour une étrange relation qui finira mal...

Ce roman bénéficie de critiques élogieuses et l'intrigue a l'air bien mystérieuse...

Pour la littérature étrangère:

José Carlos Somoza: La dame n°13

Après Clara et la pénombre (voir critique), Somoza signe un roman envoûtant sur les muses :un homme passionné de poésie fait un cauchemar mystérieux : une femme est assassinée dans une mystérieuse villa. Il découvre que cette femme est réellement morte; cette dernière va l'appeler à l'aide dans ses rêves..La dame n°13 évoque la 13° muse qu'il ne faut jamais rencontrer sur son chemin...

C'est le livre que je suis en train de lire. Apparemment superbe ! Critique très prochainement...

César Aira: Les nuits de flores

César Aira est l'un des plus grands écrivains argentins contemporains: dans ce petit roman, il met en scène un couple de retraité à Buenos Aires qui pour survivre est obligé de faire des petits boulots: ils sont livreurs de pizzas à la nuit tombée et parcourent les faubourgs où règnent la drogue et la corruption. Entre réalisme et polar, ce roman a l'ai passionnant.

Bernardo Carvalho, Neuf nuits

Ce grand écrivain brésilien signe ici un roman sous forme d'enquête où le narrateur fait des recherches sur un anthropologue qui s'est suicidé en Amazonie à l'âge de 27 ans. Quelles ont-été les raisons d'une telle décadence?

Avraham B. Yehoshua

L'un des plus grands écrivains israéliens signe un roman coup de poing sur la société de son pays: une jeune femme meurt dans un attentat kamikase. Personne ne réclame le corps de la jeune femme. Une fiche de paie retrouvée sur son corps permet de l'identifier. L'entreprise ne demande pas le corps. C'est un journaliste qui produit le scandale et pousse le responsable des ressources humaines à "s'occuper" du corps....

Voila: il me faut bien un bon mois pour lire tout ça. A bientôt pour les critiques . N'hésitez-pas à me les  faire parvenir si vous les avez déja lus.

Et vous, quels sont vos coups de coeur?

 

Partager cet article

Repost0