Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

19 juin 2005 7 19 /06 /juin /2005 00:00

C'C

        Dominique Mainard,Leur Histoire, Ed. Joëlle Losfeld

     Résumé 

     C'est l'histoire d'une jeune femme et de sa petite fille qui est muette. A son entrée à l'école, le jeune instituteur va la prendre en affection et essayer de lui faire apprivoiser les mots. Cette rencontre va être l'occasion de comprendre également les blessures de la mère; cette dernière est en effet illettrée depuis que sa grand-mère est morte étranglée devant elle lorqu'elle lui racontait son conte préféré. L'instituteur va donc prendre son son aile ces deux créatures fragiles et tenter de vaincre leur peur des mots. 

Dominique Mainard, elle, sait apprivoiser les mots. D'emblée, cette belle histoire ressemble à un conte. C'est d'abord l'évocation de l'histoire merveilleuse que la grand-mère racontait à sa petite fille: une princesse enfermée dans un château devait pécher chaque soir un poisson de la rivière; Lorsqu'elle pécherait le poisson détenant la clé ouvrant la prison, elle serait délivrée à jamais et pourrait rejoindre son prince. L'auteur établit une métaphore entre la pêche de la clé miraculeuse et la pêche aux mots qui doivent sortir de la gorge de la petite fille. L'instituteur semble détenir la canne à pêche magique....  

L'auteur excelle dans la description des êtres un peu marginaux qui ont vécu des traumatismes. Ici, la mère semble avoir transmis inconsciament à sa fille la peur de la parole qui peut tuer. Elle traite avec originalité du thème de l'illetrisme, lié à un souvenir traumatisantde l'enfance. 

A signaler l'adaptation cinématographique de ce livre Les mots bleus avec Sergi Lopez et Sylvie Testud, film que je n'ai pas vu. A mon avis, il est didfficile de recréer l'atmosphère magique du livre et la belle écriture de Dominique Mainard. 

Autres romans coups de coeur de Dominique Mainard 

  Le grand fakir

Dans ce roman, Dominique Mainard nous transporte dans l'univers du cirque. une fillette avec un pied bot est abandonnée dans un terrain vague à côté d'une roulotte. La petite est recueillie par une vieille dame solitaire qui a été auterfois la cible préférée d'un lanceur de couteaux. Ces deux êtres se sont aimés puis un beau jour, il l'a quitté...Depuis ce jour, la vieille femme n'a qu'une idée en tête; le retrouver. Elle collectionne avec dévotion les couteaux, son costume de scène mais aussi ses multiples cicatrices. Parfois, elle n'hésite pas à s'autimutiler avec ses couteaux souvenirs. La fillette partage son secret et va l'aider à retrouver ce fameux artiste...

Certains lecteurs pourront être repoussés par l'atmosphère morbide du roman. Il y a d'ailleurs une scène de taxidermie à faire frémir les plus sensibles...

Mais ce roman est vraiment très original; explorer les rapports de domination entre un artiste et sa partenaire, la souffrance de la rupture amoureuse et la transmission de la passion de la grand-mère à la jeune fille...

Ce roman nous réserve de belles surprises. Le dénouement est inattendu. Donc à lire de toute urgence !

Repost 0
18 juin 2005 6 18 /06 /juin /2005 00:00

 

 

Résumé

Auteur ayant obtenu le Prix Médicis en 2004 pour Quatre soldats, Hubert Mingarelli excelle dans la description des sentiments  partagés entre un père et son fils.

Dans ce roman, le père vient de perdre son travail. Ils vivent tous les deux dans une petite maison au bord d'un champ où il ya un chemin parmi les hautes herbes. Pour l'enfant-narrateur, ce chemin lui rappelle la rivière dans laquelle il pêchait des truites bleues avec son père. D'où le nom du titre...

Il n'y a pas à proprement parlé d'intrigues mais une succession de séquences décrivant la vie quotidienne entre le père et son enfant: le petit déjeuner le matin, la culture de roses dans le jardin, un repas au restaurant et moment sublime, le vol de deux cierges dans une église pour éclairer la vieille bâtisse lorsque l'électricité est coupée...

Mingarelli excelle dans le non dit; au fil des phrases fluide comme une rivière, le lecteur devine les sentiments forts qui unissent le père et le fils. L'auteur pourrait vite tomber dans le misérabilisme; il est vrai que le quotidien décrit n'est pas très drôle. Mais la magie de l'univers (la rivière, la culture des roses) transfigure ce quotidien.

 

•••

Autre roman coup de coeur d'Hubert Mingarelli: La dernière neige

Sur le thème des relations père-fils, vous pouvez également lire du même auteur La dernière neige: le père du jeune narrateur est sur le point de mourir. Le jeune garçon rêve d'acheter l'épervier qu'il  a vu chez le marchand en allant à l'école.šPour subvenir au besoin de la petite famille, la mère se prostitue et le fils travaille dans une maison de retraite. Pour obtenir la somme nécessaire à l'achat de l'épervier, le jeune garçon doit commettre des actes "immoraux": tuer une portée de petits chats et épuiser un chien sur une route montagneuse car sa vieille maîtresse n'en veut plus...

Nous pourrions craindre un excès de moralisme mais Mingarelli ne porte jamais de jugement sur ses personnages. Même si le lecteur se pose la question de savoir jusqu'où un gamin peut aller pour avoir ce qu'il désire, les hésitations, les doutes du garçon nous identifient à lui. Par quelques indices, nous devinons la prostitution de la mère (la porte qui claque chaque soir à la nuit tombée) mais ce n'est jamais dit explicitement. l'auteur nous émeut aux larmes lorsque l'enfant ramène l'épervier au chevet de son père...

Hubert Mingarelli est un auteur à recommender aux lecteurs aimant les récits d'enfance intimistes emplis de sensibilité et de poésie.

 

Repost 0