Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

30 novembre 2009 1 30 /11 /novembre /2009 11:16

Prix Fémina et Prix Fnac 2004

Une vie française

Editions de l'Olivier, 2004

Il y a très longtemps que l'on me dit des choses élogieuses sur l'oeuvre de Jean-Paul Dubois. Pourtant, je n'avais encore ouvert aucun de ses livres. C'est désormais chose faite et quelle bonne surprise ! J'ai donc lu l'oeuvre qui l'a consacré autant chez les critiques que dans le public.

Il s'agit d'une formidable saga familiale qui relate quarante ans d'Histoire politique et sociale française entre l'avènement de la cinquième République et le deuxième mandat de Jacques Chirac. Émergence de la société de consommation, des Trente Glorieuses, euphorie économique puis désillusions et tragédies.

Tout cela est raconté à travers l'histoire d'un français moyen, Paul Blick et de sa famille, sur un ton tragi-comique. Études de sociologie non commencées ou non terminées en mai 68, petits boulots, mariage avec une fille de famille, père ou foyer....

Itinéraire d'un homme plus que moyen, un homme qui, faute de s'engager, cultive son jardin, et photographie les forêts et les insectes. Plutôt un anti-héros bien sympathique qui incarne la défaite française, la désillusion. Le destin de l'entreprise de piscines de sa belle-famille symbolise cette Histoire française ; plein essor sous les Trente Glorieuses puis dégraissage massif dans les années 80. Boom de la société de consommation et crise boursière soudaine.

La vie des gens est comme l'économie, nous semble nous dire Dubois. Illusions, richesses qui ne tiennent qu'à un fil.

L'arrière-plan très pessimiste du livre laisse toutefois place à une narration très humoristique, sous le signe de la comédie. Les fous rires sont nombreux, les souvenirs hilarants resteront nombreux : la palme revient au copain d'enfance de Paul, David Rochas, qui n'hésite pas à exercer ses prouesses sexuelles sur le rôti maternel dominical !!! Ou encore la mère de Paul, mitterrandienne convaincue, qui, au soir de sa vie, rêve que le vénéré président vient s'allonger nu à côté d'elle et qu'elle ne refuse à lui car il a les pieds froids !
Conflits entre une femme entrepreneuse vouant un culte à Adam Smith et un mari aux vieux réflexes gauchistes, révélations d'une amie sur ses incartades amoureuses avec un rabbin, épopée du photographe mondial des arbres contacté par Mitterrand pour le portraiturer devant les arbres du Morvan...L'histoire va à cent à l'heure, on s'identifie vraiment aux personnages.

Le ton comique cache un arrière plan très pessimiste et tragique. De très beaux passages sur la solitude et la perte des êtres chers au fil de la vie.

Assurément un très beau livre qui reste dans les mémoires.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

deparlà 29/01/2010 15:46



Quant à moi, je suis complètement passée à côté du ton comique, ne serait-ce qu'humouristique, du livre pour ne ressentir que le fond morose et pessimiste à tel
point que j'ai laissé tomber l'affaire.



constance93 14/01/2010 23:09


je viens de le lire et j'avoues que l'humour de plusieurs situations remonte assez bien le pessimisme constant du roman (je dis ça parce que, vous l'aurez compris, j'aime énormément l'optimisme,
mais je crois que c'est normal étant donné que je suis une adolescente (c'est pas moi qui le dit, mais je l'ai entendu comme explication plus d'une fois, donc je profite de l'occasion pour essayer
de justifier cette passion pour l'optimisme)^^).
Deux scènes (parmi d'autres) m'ont fait énormément rire : son fantasme sur sa belle-mère et l'épisode du dentiste sadique.
J'ai trouvé deux autres scènes à l'inverse poignantes : l'avortement de Marie et la toute fin. Elles m'ont beaucoup ému mais aussi placé dans une déprime dont j'ai eu du mal à sortir à la fin du
roman... :S
Je n'ai pas pu m'identifier au personnage : je n'ai pas comme lui vécu la Ve république, je ne connais en réalité que Chirac et Sarkozy. Mais Une Vie Française a su me donner l'impression de ne
louper aucun président véritablement valable =D Et j'ai trouvé sa vie un peu trop mouvementée pour qu'on puisse s'identifier au personnage...

Une lecture qui m'a fait rire, certes, mais m'a aussi un peu déprimé, peut-être pour m'enseigner un peu plus la vie. Comme a dit Lyonel Trouillot, auteur de Yanvalou pour Charlie, prix
Wepler 2009, peu de temps avant ce terrible séisme dans lequel il s'est trouvé il y a à peine deux jours : « il revient peut-être à la littérature de demander au réel de corriger sa
copie », et peut-être Une Vie Française répond à ce but en nous montrant nos erreurs passées et présentes.


liliba 04/12/2009 09:53


Ce livre ne me tente pas du tout, j'ai déjà lu plusieurs livres de l'auteur, mais bof...


Clarinette 02/12/2009 20:47


Un de mes coups de coeur de l'année 2006 !


Lo 02/12/2009 11:58


Je dois avouer que j'ai lu Une vie française et que la saga ne m'est pas vraiment restée en mémoire. Mais des années plus tard, j'ai quand même le souvenir d'avoir beaucoup apprécié cette lecture.