Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

6 janvier 2014 1 06 /01 /janvier /2014 18:17

ESPIONNAGE

http://media.rtl.fr/online/image/2013/1017/7765695407_une-verite-si-delicate-le-nouveau-livre-d-un-geant-de-la-litterature-mondiale-john-le-carre.jpg

 

 

Editions Seuil, 2013

 

Voici le dernier opus du maître anglais du roman d'espionnage....et le premier que je lis de cet auteur !

Et je n'ai pas été déçue !

Voici une merveille d'analyse de notre monde contemporain mise en scène dans un récit haletant qui n'oublie pas pour autant le portrait subtil des personnages....

 

Nous sommes en 2008 ; des mercenaires américains payés par une société militaire privée (financée par la droite extrémisme américaine) sont chargés d'éliminer un terroriste arabe sur l'Ile de Gibraltar. Ce territoire est britannique et il ont besoin de l'aval "clandestin" des autorités anglaises (le Foreign office) pour pouvoir agir....Le secrétaire d'Etat, à la solde de la société privée américaine, dépèche sur place un illustre inconnu qui lui servira sur place de "téléphone rouge"pour légitimer l'opération clandestine. Mais tout ne marche pas comme prévu....

 

Trois ans plus tard, on retrouve trois personnages qui vont tenter de faire connaître au grand jour le scandale de cette opération clandestine...tels des lanceurs d'alerte d'aujourd'hui.

 

Jeb, le militaire des forces spéciales ayant dirigé les opérations; Depuis cet épisode de 2008, il semble souffrir de dépression post traumatique.

Toby Bell, le secrétaire particulier du Secrétaire d'Etat, qui a enregistré une conversation clandestine à l'époque.

Et enfin, Kurt Probyn, hobereau retraité dans son manoir des Cornouailles, qui était le téléphone rouge en 2008.

 

Le récit est si habilement construit que pendant une bonne moitié de l'histoire, nous ne savons pas qui est qui...Aucun mention d'année, de noms. Comme si les personnages étaient de vulgaires marionnettes.

 

Puis tout d'un coup, une rencontre inopinée relance l'affaire et ces personnages qui étaient au départ presque anonymes, "Monsieur Tout Le Monde", vont prendre de l'épaisseur et souhaiter contre tout se révolter contre les mensonges d'Etat.Des héros d'aujourd'hui...

 

Ce qu'on préfère le plus chez John Le Carré est sa manière de brosser des personnages désabusés et tellement humains. mention spéciale pour Kit Probyn, modèle de vieux gentleman britannique, flegmatique et débonnaire à souhait, qui rencontre de suite la sympathie du lecteur.

Les trois personnages qui devaient être les dindons de la farce tiendront finalement tête aux politiciens véreux, à la solde des intérêts des multinationales.

 

Et puis il y a ce ton inimitable, très british, maniant l'ironie à froid ; on a l'impression que l'auteur s'adresse directement au lecteur en se moquant gentiment de ses personnages.

 

Irrésistible et diabolique !

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Sylvie - dans Romans policiers
commenter cet article

commentaires

Clara 30/03/2015 14:53

C'est effectivement l'un des meilleurs Le Carré ! Si tu veux poursuivre dans la veie, je te recommande un autre récent que j'avais bien aimé : le directeur de nuit. Tu as aussi les classiques qui ont fait leurs preuves, comme La constance du jardinier ou Le tailleur de Panama. Mais pour moi rien n'égale les bons vieux Le Carré "guerre froide", avec la cultissime Taupe :)