Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 20:06

THEATRE DE L'ODEON

http://www.milkmagazine.net/wp-content/uploads/2011/09/cendrillon-300x425.jpg

 

Joel Pommerat est passé maître dans l'art de détourner les contes traditionnels de notre enfance. On lui doit entre autres Le chaperon rouge.

 

Cette année, Pommerat récidive en adaptant le célèbre conte de Perrault et de Grimm. Mais attention ! Pas question d'eau de rose à la Walt Disney, de baguette magique et de citrouille. Au diable les beaux princes et les rêves de jeunes filles !

 

C'est beaucoup plus noir que cela et en plus c'est drôle !

 

Pommerat prend prétexte d'un événement à peine esquissé dans la version de Perrault pour faire une magnifique histoire sur le refus du deuil et la peur de vivre.

Cendrillon, alias Sandra dans la pièce, vient de perdre sa mère. Avant de mourir, celle-ci lui aurait glissé dans l'oreille de penser à elle tout le temps car, comme ça, elle ne mourra pas.

La petite prend cette phrase au pied de la lettre et s'oblige à penser à sa mère tout le temps. Son père lui achète même une montre avec une sonnerie de réveil pour lui rappeler qu'elle doit penser à sa mère !

 

Résultat des courses : une jeune fille mal dans sa peau, limite masochiste, arrive chez sa belle-mère avec la ferme intention de souffrir volontairement. Du ménage, elle en redemande, elle le mérite, sa mère est morte, elle n'a pas le droit au bonheur !

 

Jusqu'au jour où une fée pas comme les autres (ex soixante huitarde fumant des joints !) débarque de dessous son lit. Elle n'arrive même pas à lui trouver une belle robe ! Fous rires garantis...

 

Et le prince lui aussi est très mal dans sa peau ! Mais chut, n'en disons pas plus.

Ce conte moderne est une magnifique histoire sur le deuil et l'apprentissage de la vie. Cendrier (!) refuse le bonheur parce que selon elle, elle le mérite.A la fin, elle sera heureuse, non pas par ce qu'elle aura une citrouille magique, mais bien parce qu'elle aura accepté de guérir.

 

Le prince, lui aussi, est un enfant mal dans sa peau et ensemble, il devront apprendre à aller mieux.

http://lestroiscoups.blog.lemonde.fr/files/2011/11/cendrillon-615_cc.jpg

 

Un conte très noir et en même temps drôlatique ! les répliques fusent, tout le monde en prend pour son grade ; il aura été question de chirurgie esthétique, de  star system....et de l'apprentissage universel de la vie.

 

Un petit chef d'oeuvre pour les enfants et surtout les plus grands !

Partager cet article

Repost 0
Published by Sylvie - dans Théâtre
commenter cet article

commentaires

Yuri Didion 31/01/2016 03:27

Quelle merveilleuse analyse d'une si belle pièce. L'avez-vous vu jouée? J'ai dû l'étudier au Conservatoire il y a deux ans, et je dois dire que vous en faite un résumé admirable, qui m'eût bien été utile pour mieux comprendre les thèmes.