Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

6 février 2011 7 06 /02 /février /2011 19:13

ETATS-UNIS

 

Serena

 

Editions du Masque, 2011

 

J'avais découvert Ron Rash il y a un an avec sa première traduction française, Un pieds au paradis : un pur roman américain de facture faulknérienne sur la faute originelle et la culpabilité.

 

Ron Rash "récidive" avec le magistral Serena ; amateurs d' âmes fortes féminines, d'"antihéroïnes" sans foi ni loi, ce roman est pour vous !

 

Nous sommes dans les années 30, en Caroline du Nord, en pleine crise économique. Pemberton et sa jeune femme Serena débarquent dans cette région reculée, où la forêt, la faune et la flore règnent en maîtres. Qu'à cela ne tienne, le couple infernal a décidé d'exploiter ce territoire vierge en y installant une vaste scierie. Alors que le travail manque, une armée de bûcherons se précipite pour obtenir une embauche.

 

A mesure de la déforestation sauvage, des voix s'élèvent pour obtenir la création d'un parc national. Le couple va entreprendre moult activités illégales pour éviter la création de ce parc.

A partir de ce moment, c'est la loi du plus fort qui règne ; d'autant plus que Serena, stérile après une fausse couche, voue une haine féroce au jeune fils de Pemberton, qu'il a eu avec une fille de ferme juste avant son mariage.

La chasse à l'homme commence...

 

Ce magnifique récit psychologique prend alors soudain des allures de thriller...Nous sommes dans un monde d'avant ou  au delà des lois. Serena et secondairement Pemberton, incarnent la capitalisme sauvage qui ignore les limites de l'homme et de la nature ; ce n'est pas un hasard si les métaphores animales abondent et que le thème de la chasse est primordial.

A côté de ce couple infernal, il y a l'aigle mais aussi le puma, figure fantômatique, qui finira par apparaître subrepticement.

L'homme se fait progressivement animal pour entreprendre une lutte contre les plus faibles et les plus fragiles...

 

La figure de Serena arrive bien sûr au premier plan ; sur son cheval, tenant son aigle dans sa main, elle apparaît telle une créature mythologique ou fantastique. Figure démoniaque par excellence, avec son fidèle serviteur manchot, elle teste la force de chacun, même des plus proches. Poison, couteau, fusil, tout est bon pour affirmer son pouvoir.

Certains critiques évoquent Lady Macbeth ; je trouve que c'est un peu exagéré !

Serena est juste elle-même. On peut évoquer par contre sans doute, l'unfluence de la tragédie grecque : en effet, les bûcherons, qui commentent chaque scène, constituent une sorte de choeur antique. Au centre, une histoire de sperme et de sang ; deux femmes, un homme, un enfant. Jalousies, vengeances. La lutte est sans merci.

 

Bravo à Ron Rash pour cette oeuvre d'un lyrisme époustouflant (citons les magnifiques descriptions des paysages, de la faune et de la flore) où les passions sont exacerbées. Un roman qui nous remue.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mathieu roy 16/02/2011 19:27



Jai pencher ta mere aumoin 6 fois dans le chapite 4 :O que demotion