Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 10:13

RENTREE LITTERAIRE 2011

 

Dédicace de Delphine de Vigan

 

Editions Jean-Claude Lattès

 

L'une des grosses sorties françaises de cette rentrée littéraire. Delphine de Vigan, auteure du succès No et moi, nous livre ici un roman familial poignant, ayant pour point de départ le suicide de sa mère Lucile, à 60 ans, il y a quelques années.

Cette mère, que l'on a découverte bipolaire (maniacodépressive), à l'âge de 30 ans, que l'auteure va nous faire revivre grâce à l'écriture.

 

Autour de Lucile, figure stellaire, tragique, une constellation familiale tout aussi tragique, marquée par l'inceste et le suicide : un père à la fois autoritaire et libertaire, une mère aimante et fantaisiste, et 8 frères et soeurs. Un premier suicide, puis un autre.

Fragilités mais aussi force d'une communauté familiale soudée malgré les multiples épreuves.

 

Delphine de Vigan ne tombe jamais dans le misérabilisme ou dans le "trash" et pour cause : ce roman est d'abord une réflexion sur l'écriture, une interrogation sur le fait d'arriver à dire la ou une vérité.

C'est pourquoi l'auteure choisit à chaque fois de faire des pauses pour s'interroger sur le comment, le pourquoi et la portée d'une telle démarche : le faire d'aller au delà du mythe familial, ses répercussions sur sa vie et celle des autres membres de sa famille.

Nous assistons donc aussi à la "fabrication" du roman, à son origine : "interview" de ses proches, oncles et tantes, interrogations sur les multiples versions, écoute des cassettes de son grand-père qui raconte sa vie, lecture des écrits de sa mère.

 

Delphine De Vigan, qui n'est plus dupe de l'autofiction, n'hésite pas non plus à placer son roman dans la lignée des écrivains de ce genre littéraire ; elle cite ainsi un passage de L'inceste de Christine Angot et du Chagrin de Lionel Duroy. Elle prend ainsi appui sur ce qui a été fait avant elle pour justement tenir à distance les critiques que l'on pourrait lui faire.

Le plus émouvant est sans doute la référence explicite à L'intranquile de Gérard Garouste, où le peintre raconte la figure paternelle et ses périodes de dépression.

 

D'abord un très beau portrait de femme brisée, une réflexion très belle sur la portée du suicide et un récit familial qui s'assume comme tel, avec ses limites. Intéressant.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

fares 27/11/2011 12:54


Sincèrement trop de bruit pour ce livre, et pour rien.

Helene 19/10/2011 16:27



bonjour merci à vous pour ce riche blog, passionnée de biographies dans quelles rubriques sont elles ?  belle soiree



titoulematou 28/09/2011 16:29



j"ai adoré ce livre!!!!!!!!!!!


 



hélène 19/09/2011 14:41



très belle et très fine analyse de ce magnifique qui m'a emportée tout autant que toi. En effet, ni pathos, un très beau portrait de femme et de mère, j'ai même écrit à l'auteur tant son livre
m'a émue, à moi qui tant aimé ma mère disparue.



Aurélie 25/08/2011 19:21



D. de Vignan est un vrai auteur qui ne tombe effectivement jamais dans le "misérabilisme" comme vous le dites. Elle écrit les émotions et les non-dits, révèle avec pudeur et poésie, suggère mais
jamais ne "déballe". Je recommande aussi la découverte de ce roman.


D. de Vignan sera reçue à la librairie Le Divan (Paris 15, Convention) le 25 septembre. 


http://e-litt.mezbourian.fr/2011/08/rentree-litteraire-2011-2-rencontre.html