Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

14 novembre 2010 7 14 /11 /novembre /2010 18:08

PREMIER ROMAN

 

Moi comme les chiens

 

Editions Moisson rouge, 2010

 

Les éditions Moisson rouge, nées il y a presque trois ans, sont spécialisées dans la littérature  noire, au sens large : peinture des crises de notre époque, fresques urbaines, roman noir "transgenre" pouvant évoluer vers le fantastique.

 

Sophie de Ricci signe ici son premier roman coup de poing, une "histoire de mecs" comme elle le dit dans une banlieue urbaine qui pourrait être n'importe quelle grande ville de France ou d'ailleurs ; bretelles d'autoroutes, entrepôts, grands ensembles et no man's land.

 

C'est dans le décor apocalyptique qu'évolue Willy, vingt ans, qui vient de quitter le domicile parental, pour rouler sa bosse. Son rêve : monter une maison de disques au Canada.

Son seul moyen : tapiner dans le no man's land aux frontières de la grande ville ; mais attention : pas n'importe comment ; ses nouveaux copains vont jusqu'au bout ; lui n'y met "que les mains".

 

Un soir, alors qu'un homme, un "micheton" tente de le violer, le mystérieux Hiboux (ex braqueur de banque ? Ex tueur à gages ?) le sauve et le recueille chez lui. Entre eux, va naître une relation passionnelle entre amour fusionnel et haine.

 

Jusqu'au jour où Hiboux comprendra vraiment qu'il l'aime...

 

C'est hard, c'est noir, c'est sanglant....mais jamais vulgaire. Et c'est en ça que réside le talent de Sophie de Ricci. Alan, le "héros" est un ange déchu, un jeune qui ne rêve que de musique et de belles fringues. Son rêve l'habite et pour le réaliser, il est prêt à presque tout.

Il plane au dessus de toute cette clique de toxicos, de rabateurs et de tueurs ; en Hibou, il trouve un père et l'amour qu'il n'a pas eu. Il incarne le rêve  de pureté dans ce cloaque.

 

L'auteur évite misérabilisme. Ses phrases vont à l'essentiel, elle ne tourne pas au tour du pot. Dans un style très cinématographique, elle brosse très rapidement les lieux en laissant de suite la place aux dialogues entre les personnages.

 

On rêve déjà d'une adaptation cinématographique...

 

http://www.moisson-rouge.fr/moicommeleschiens/ 

 

Ne vous laissez pas décourager par le thème du livre, une histoire de protitution entre "tapettes". C'est beaucoup pl;us que ça. C'est un roman d'apprentissage dans nos cités qui laissent pourrir nos rêves.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Ahmed 15/11/2010 12:02



Salut, moi aussi j'ai beaucoup aimé ce roman ! Je suis complètement d'accord avec ta critique. Bravo ! Trop rare de lire des livres qui traitent de l'homosexualité sans clichés ! 


Une seule chose : le nom de l'auteur est Di Ricci et non pas De Ricci. Je l'ai rencontré samedi au festival de polar à Paris. Très charmante en plus de ça.