Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

30 mai 2010 7 30 /05 /mai /2010 22:52

RECIT DE VOYAGE -REPORTAGE

 

 

Editions Payot, 1936-1938

 

Annemarie Schwarzenbach,que j'ai déjà chroniquée à travers Hiver au Proche-Orient et Où est la terre des promesses ?, est surtout connue pour ses récits de voyage en Orient.

Mais elle a aussi parcouru les Etats-Unis pendant la crise des années 30 et les années du New-Deal de Roosevelt.

Et là, nous découvrons une journaliste pétrie d'humanisme, de commisération pour les laissés-pour-compte : ouvriers, noirs qui vivent dans des conditions inhumaines.

 

A mille lieux des récits centrés sur sa crise existentielle et son mal de vivre, elle part à la rencontre des syndicalistes, ces pionniers qui ont fait naître la résistance au capitalisme américain sans freins. Visite des coopératives, des associations, des taudis dans lesquels s'entassent les familles ouvrières.

Une plongée intéressante dans les années du New Deal, de Philadelphie au Tennessee en passant par l'Alhabama.

 

C'est ici la voyageuse engagée que nous découvrons, proche des laissés-pour-compte. Ce recueil est constitué d'une série d'articles parus dans des journaux suisses de l'époque. Ces reportages sont accompagnés de magnifiques photos, en majorité de beaux portraits des ouvriers et ouvrières et des habitants noirs de la région (Annemarie Schwarzenbach était aussi photographe).

 

Fille de riches industriels du textile, la voyageuse-journaliste examine la ruine de l'économie. Il est intéressant de voir que le photo-journalisme de cette époque, loin de la médiatisation et de la recherche du scoop et de la "peoplelisation", recherche avant tout à s'engager et à examiner les autres milieux sociaux.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires