Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

23 décembre 2009 3 23 /12 /décembre /2009 11:29

EGYPTE

Le Livre des jours


Editions Gallimard "L'imaginaire", écrit en 1929

Taha Hussein (1889-1973) , surnommé le "doyen des lettres arabes"est le plus grand auteur égyptien du 20e siècle. On lui doit la modernisation de la littérature arabe : emploi d'une langue débarrassée des fioritures (Taha Hussein, aveugle, dicte ses livres à sa fille), prégnance de l'écrit autobiographique. 

Ce fut un intellectuel, une personnalité publique de premier plan :  professeur de littérature arabe à la faculté des lettres du Caire, doyen de cette faculté, premier recteur de l'Université d'
Alexandrie, créée par lui en 1942, contrôleur général de la culture, conseiller technique, sous-secrétaire d'État au ministère de l'Instruction Publique, puis finalement ministre de l'Education Nationale.
Il rénova en profondeur l'enseignement égyptien, n'hésitant pas à mettre en doute l'authenticité des textes pré islamiques.

Son texte le plus connu Le livre des jours, est étudié en classe en Egypte. A noter qu'il a été expurgé il n'y a pas si longtemps des passages les plus irrévérencieux sur l'hypocrisie des professeurs.

Il faut dire que ce livre est d'une rare modernité ; préfacé par André Gide, ce récit autobiographique écrit à la troisième personne relate le passage de l'ombre vers la lumière du grand écrivain ; né dans une famille pauvre de la Moyenne-Egypte, devenu aveugle à l'âge de 3 ans, Taha Hussein apprend par coeur Le coran à l'âge de 9 ans. Tout jeune, accompagné de son frère aine, il intégrera la grande Université du Caire, El Azhar, afin de devenir religieux. Mais la force de caractère de l'enfant en décidera autrement : son livre décrit sa solitude au sein d'un monde professoral jugé inculte et hypocrite, aux méthodes désuètes et inefficaces. C'est la rencontre avec un professeur de littérature qui modifiera la trajectoire du jeune Hussein.

Refusant tout misérabilisme, le récit est écrit dans une langue simple et distanciée.
Employant le "Il", Hussein évite tout sentimentalisme. On ne devine après coup, à la moitié du livre, qu'il raconte en fait son histoire à sa fille et à son fils...mais sous la forme d'une histoire et non de souvenirs.

Un univers très intéressant mais forcément un peu obsolète : le lecteur a tendance à décrocher avec toutes ces références d'auteurs arabes. De même, pour l'apprentissage du Coran. Mais on se dit qu'après tout, dans le monde musulman, l'enseignement religieux n'a pas dû forcément évoluer...Pas si désuet que ça...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Marketing Dissertation 19/07/2011 12:42



Nice article, i appreciate for putting this together! "This is obviously one great post. Thanks for the valuable information and insights you have so provided here. Keep it up!"


Marketing Dissertation
Writing



marketing dissertation 04/01/2010 14:45


Blogs are so informative where we get lots of information on any topic. Nice job keep it up!!
____________________

marketing dissertation