Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

20 septembre 2010 1 20 /09 /septembre /2010 19:53

ETATS-UNIS

 

 

Editions Albin Michel, 2010

 

Je continue donc mon exploration de la rentrée littéraire américaine ; après une grosse déception, voici une vraie découverte, un roman qui ne se laisse pas apprivoiser immédiatement mais la lecture en vaut la chandelle.

 

Louise Erdrich est l'une des voix majeures de la littérature américaine contemporaine ; une voix métisse puisque son père est d'origine allemande et sa mère indienne. Toute son oeuvre se déroule d'ailleurs dans les communautés indiennes américaines ; ses récits choraux sont souvent comparés à ceux de William Faulkner.

 

Les lecteurs qui aiment les récits bien linéaires seront sûrement déconcertés ; tout se déroule sur plusieurs décennies autour d'un événement fondateur qui scellera le destin de deux communautés, indienne et blanche.

 

En 1911, une famille entière est décimée à Pluto, village du Dakota du Nord ; trois indiens sont pendus par les blancs ivres de vengeance, un seul en réchappe. Il s'agit du vieux Mooshum qui raconte des années plus tard l'histoire à sa petite fille Evelina, la première narratrice du récit. Cette dernière est amoureuse de Corwin Peace, l'un des descendants des lyncheurs...

 

Quatre personnages prennent la parole à tour de rôle pour évoquer la vie de ces deux communautés et de plusieurs familles. Finalement, l'important n'est pas de savoir qui a tué la famille. Le lecteur est happé par l'histoire de cette ville, Pluto et par les destin d'une multitudes de personnages.

 

Ce sont des vies entières que déploie ce récit : enfances et adolescences meurties, amours contrariées, mémoire des ancêtres, force de l'amitié ou de la fratrie, rôle de la religion ou de l'art comme consolation, culpabilité...

 

Ce roman brasse tous les sentiments et émotions humains dans une écriture flamboyante : lyrisme, humour, analyse historique...La variété des styles est étonnante : le lyrisme amoureux d'Evelina, le mysticisme de de Marin, l'humour du vieil indien athée, l'inspiration poétique de Shamengwa autour de son violon....

 

Justement, l'un des fils conducteurs du récit dans ses multiples ramifications est un violon ; le prologue présente le meurtrier avec en arrière-fonds un air de violon. Ce dernier, nous le suivrons tout au long de l'histoire, de la fin du XIXe siècle à nos jours.

Image récurrente également, celle des colombers qui viennent de façon cyclique dévaster les cultures des champs, comme un signe de l'apocalypse.

 

Une grande fresque à la fois lyrique et poétique.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mayet 16/03/2011 22:56



bonjour


j'ai aimé ce livre même si j'ai mis du temps à le lire...


j'aimerais avoir un éclaircissement sur la fin : qui est le meutrier de la famille ?


merci !



doriane 21/09/2010 22:48



Ahhh, j'ai beaucoup aimé "la chorale des maîtres bouchers" et je compte bien lire celui-ci, ton avis me conforte !!!