Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 22:10

AFRIQUE DU SUD



Editions Mercure de France, 1997

Un auteur intéressant à découvrir puisqu'il s'agit d'une voix métisse faisant parler les Africains du Sud musulmans, les descendants des esclaves malais. A la parution de ce roman en 1997, la critique a parlé d'une "fable politico-immorale à la Salman Rushdie".

Les portes d'entrée de ce récit sont en effet multiples. A travers l'histoire d'un certain Omar, indien métis musulman, qui devient Oscar, juif et blanc, l'auteur imagine une malédiction de la métamorphose (d'où le titre kafkaïen) qui pèse sur plusieurs générations d'hommes d'une même famille qui se sont éloignés de leur condition originelle.

Après le temps de l'ascension sociale, vient le temps du déclin et de la malédiction surnaturelle. Ainsi, le dénommé Oscar se pétrifie, devient arbre et poussière...

Le récit prend des allures de conte oriental fantastique : des femmes toutes puissantes qui ensorcellent les hommes, sexualité débridée, senteurs d'épices, de prières et de damnation...

Chacun prend la parole dans ce récit polyphonique : les mères, les soeurs, les grands-mères, les amantes.
Lorsque les mais et les frères ont des problèmes psychanalytiques, il faut se méfier du pouvoir mystérieux des femmes...

Un récit truffé de mots afrikaans ou musulmans qui donne une écriture très vivante et colorée. L'humour et la fantaisie priment même si le fonds du propos souligne les blessures d'une population métisse en mal d'identité.  

Partager cet article

Repost 0

commentaires