Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

28 avril 2011 4 28 /04 /avril /2011 21:58

1953

 

La lune dans le caniveau

 

Editions 10/18

 

L'un des chefs d'oeuvre de David Goodis, adapté au cinéma par Jean-Claude Beinex.

Ce court roman reprend le schéma de Cassidy's girl : un homme partagé entre deux femmes, le rêve de se sortir de la fange mais un destin inexorable qui tue la moindre velléité de bonheur.

 

William Kerrigan vit dans les ruelles lugubres des docks de Philadelphie entre un père et un frère alcooliques,  une promise hystérique ....et surtout un deuil inconsolable ; sa soeur violée et suicidée un an plus tôt. Les gouttes de sang séchées sont toujours éclairées le soir dans le caniveau, par la lune....

 

Un soir, dans un bar, il rencontre la jeune Loretta. Une belle femme, venue chercher son frère ivre mort. Elle incarne la figure protectrice et aussi la possibilité du rêve.

 

Pour oublier son désir de vengeance qui le mine, Sullivan et Loretta vont vivre une nuit dans un ailleurs fantasmé...

 

Comme à son habitude, Goodis joue sur un magnifique clair-obscur ; la lune dans le caniveau, c'est ce lieu hors du temps où le couple va pouvoir vivre son idylle. Une magnifique description de la lumière dans la nuit qui fait osciller la scène entre rêve et réalité.

Mais la lune dans le caniveau, c'est aussi le faisceau du destin qui poursuit sans fin les âmes désespérées. Les dernières pages sont vibrantes de poésie ; le grand coupable, ce ne sont pas les hommes, mais la nuit et le ruelles embourbées dans la fange. Un joli décor tragique qui matérialise, comme dans un film expressionniste, les forces du destin.

 

A noter aussi le leitmotiv des scènes du bar, où se jouent les scènes cruciales de la rencontre et de la tragédie finale. Les oeuvres de Goodis nous offrent de formidables huit-clos où la simplicité de l'intrigue est magnifiée par de superbes décors.

Partager cet article

Repost 0

commentaires