Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

Archives

12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 21:50

Editions de Minuit, 2011

 

Dino Egger

 

Sélection France Culture-Télérama

 

             Eric Chevillard nous a désormais habitué à ses parodies de contes, de récits de voyages ou encore à ses personnages bizarres qui décident de vivre au plafond....

 

Dans son dernier opus, il se lance dans une parodie de biographie d'un personnage qui n'a jamais existé. Le but est de donner naissance à Dino Egger, un homme qui aurait tout révolutionné s'il avait existé.

Il aurait ainsi inventé .....

-La domestication du feu, mais vraiment, façon caniche de concours.

-Le moteur à blouse

-Le parapluie inoubliable

-Des différences existant entre le vilebrequin et le vilebrequin

-La preuve de la persistance du rêve dans le cadavre

-Le poisson de viande

-La scissiparité du célibataire

-La paléo-psychiatrie

-le baume d’innocence

-Le sifflet silencieux favorisant l’approche discrète du gendarme

 A titre d'exemples !

 

Et voila donc Chevillard qui se met à disserter sur le rien, le néant. Et, à travers sa logorrhée absurde, il y arrive très bien !

 

Le personnage se dérobe...mais pourquoi ? Parce qu'il est timide ? Parce qu'il est infréquentable ? Parce ce qu'il est inconsistant ? Non, on contraire, le rien est bien vivant, car il résiste !

 

La naissance est dure ! Chevillard nous livre une mise en abîme de son propre travail d'écrivain qui doit accoucher d'un personnage fictionnel qui n'existe pas.Nous avons droit à des apartés où l'écrivain se tape la tête contre les murs pour  que la pensée fuse.

  

 Et bien sûr, l'accoucheur écrivain, bien chétif et bien timide s'appelle ....Albert Moindre. Et il est tellement moindre qu'il est près à s'effacer pour donner naissance à Egger. Car finalement, Dino Egger est peut-être Albert Moindre...

  

 C'est du pur discours, c'est du pur exercice de style. On peut le juger un peu vain mais il faut reconnaître que Chevillard a le talent de nous parler du vide et du rien sur 150 pages.

 

A réserver aux amateurs !

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

mengoni 03/05/2011 17:36



J adore chevillard c est une biscotte qui croustille sous la dent tous les jours l autofictif a tremper dans mon cafe  ... trop bon sucre amer sale poivrßé english breakfast total!



Violette 18/04/2011 10:14



particulier... et étrangement tentant !