Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

14 mars 2010 7 14 /03 /mars /2010 12:10

BD


A la folie

Editions Futuropolis, 2009

Un album de BD raconté à deux voix, un homme, une femme ; assis sur leur canapé, ils racontent au lecteur, à tour de rôle, leur rencontre, leur mariage, leur vie quotidienne. Puis un jour le premier coup tombe...Une simple dispute et c'est l'escalade de la violence...

Sylvain Ricard (texte) et James (dessin) choisissent à chaque fois de donner la parole à la femme et à l'homme. Chaque épisode est justement entrecoupé de poses où s'expriment les avis de chacun.

Une femme partagée entre son amour pour son mari et l'envie de se confier à son entourage (sa meilleure amie, sa mère) et de porter plainte ; là encore, le cheminement décrit se fait au plus près de la réalité : visite chez le médecin, rapport de la police, convocation du mari.

Amour, remords, incompréhension, regrets...Tous les sentiments sont examinés à la loupe.

A la folie - Extrait

James choisit de représenter ses personnages avec des visages d'animaux : chiens, canards. Non pour décrire l'animalité qu'il y a en nous mais sans doute pour éviter de caractériser trop les personnes qu'il décrits.

Nous sommes dans un milieu bourgeois, la femme ne travaille pas, l'homme occupe un poste important en entreprise. D'ailleurs, Sylvain Ricard fait un rapprochement flagrant entre le monde compétitif de l'entreprise et l'idée d'un homme dominant à la maison. Stress au travail, idée de "dégommer" son collègue pour prendre sa place...

Bien sûr, notre sympathie va plus vers l'épouse mais les auteurs évitent tout manichéisme outrancier en donnant le droit de parole à l'homme : son incompréhension lorsqu'il reçoit la convocation de la préfecture de police, sa solitude lorsqu'il découvre que sa femme est partie et sans doute son amour réel...mais contrebalancé par sa conception du travail vu comme lutte et compétition acharnée...

Le récit évite toute dramatisation outrancière ; il s'en tient aux faits et au ressenti des personnages.

Très intéressant.

Partager cet article

Repost 0

commentaires