Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

11 octobre 2005 2 11 /10 /octobre /2005 00:00

Pièce créée en 1983

Editions de Minuit,  1990

Voici l'une des pièces les plus connues de Marguerite Duras, entrée au répertoire de la Comédie Française en 2002. Elle a été créée en 1983 en l'honneur de Madeleine Renaud qui joue la vieille dame.

Cette pièce est un dialogue entre deux femmes: Madeleine, une vieille comédienne qui perd peu à peu la mémoire. Chaque soir, la "jeune fille" vient lui rendre visite; nous apprenons par la suite qu'il s'agit de sa petite fille. Chaque soir, la "Jeune fille" l'oblige à lui raconter la même histoire, une sorte de mythe: une jeune femme sur "une pierre blanche au milieu de la houle" tombe amoureuse; il s'agit d'une passion folle, qui aura pour issue la mort; car la jeune fille de l'eau s'est noyée volontairement le jour de la naissance de sa fille au large de Savannah Bay.

Ce conte est l'histoire de la fille de Madeleine: c'est le récit des origines de la jeune fille qui est en quête d'identité, à la recherche de son passé.

En la poussant à raconter cette histoire dont elle n'a que des bribes de souvenirs, la jeune fille fait atrocement souffrir sa grand-mère mais lui crie en même temps son amour; car la relation est fusionnelle entre ces deux femmes. C'est de la relation ambigüe entre ces deux femmes que naît la richesse de la pièce.

Cette pièce est une réflexion sur la mémoire qui engendre la douleur pour la mère qui a perdu sa fille mais aussi une quête d'identité pour la jeune fille.

La poésie de Savannah Bay naît de la suggestion, du pouvoir des images dans un décor d'une pauvreté absolue. Car les deux femmes sont censées être présentes sur une scène où il n'y a qu'une table et trois chaises. Eclairées par un projecteur, elles vont faire naître grâce au pouvoir de la parole les paysages de l'Indochine: les marécages, la mer où va se jouer le drame d'Eros et de Thanatos (la rencontre des parents puis le suicide). On retrouve tute la poésie des paysages d'Un barrage dans le pacifique et de L'amant.

Pour apprécier cette pièce, je pense qu'il faut la lire plusieurs fois. Elle peut déconcerter comme toutes les oeuvres de Duras. Puis , petit à petit, on se laisse envoûter, même si l'on a pas tout compris....

Partager cet article

Repost 0
Published by Sylvie - dans Théâtre
commenter cet article

commentaires

clem 14/10/2005 20:21

j'ai presque tout lu de M. Duras. C'est un très grand auteur !
Il est bien de rappeler ses oeuvres.
clem.