Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

Archives

9 octobre 2005 7 09 /10 /octobre /2005 00:00

La Table Ronde-rentrée littéraire 2005

Jean-Claude Pirotte est un écrivain belge peu connu du grand public mais qui a déja remporté de nombreux prix littéraires (Prix Larbaud, Prix Duras...). Il se définit modestement comme un "peintre du dimanche et un écrivain du samedi". Son oeuvre est pourtant teintée d'une poésie envoûtante et se nourrit de sa culture artistique et livresque: dans ses oeuvres, il rend hommage et cite abondamment ses maîtres en peinture et en Littérature.

Son dernier opus, Une adolescence en Gueldre, s'apparente à un roman d'apprentissage d'un jeune homme ayant fugué du domicile maternel pour se réfugier chez Monsieur et Madame Prins. Dans cette belle maison, il découvre la littérature et l'amitié avec les deux frères Han et Jan. Apprenti écrivain, il écrit ses souvenirs d'enfance dans cette maison typique et y transcrit les confidences de Han, grand voyageur géologue, qui entre deux escapades, lui contera sa recherche éperdue de la femme idéale, réplique d'un modèle de la Madeleine du Maître des deux Figures, tableau religieux du XVIe siècle, entrevue un soir dans une taverne. Rêve ou réalité, cette figure féminine hante tout le roman: les femmes du livre (la mère, les différentes conquêtes du narrateur) souffrent toutes d'une dualité, oscillant entre la sainteté et le péché. Ce récit est entrecoupé de ses souvenirs d'enfance (la guerre, ses fugues, ses premiers amours).

Trois bonnes raisons de se plonger dans ce livre très poétique qui est un hommage à trois "figures": la Hollande, la peinture et la littérature.

Pirotte nous décrit de magnifiques paysages hollandais à la manière d'un peintre (il réalise lui-même des peintures) et d'un poète: les landes de bruyères couvertes de givre et de neige, les canaux d'Amsterdam, les tavernes enfumées où l'on déguste du genièvre, peintes en clair-obscur à la manière de Rembrandt envoûte le lecteur. La description des quais des ports embrumés rend hommage à l'oeuvre de Mac Orlan, l'auteur de Quai des brumes.

Car le roman  se nourrit d'intertextualité en citant les auteurs fétiches de Pirotte: Mac Orlan, André Dhôtel, Emmanuel Bove et Rimbaud; le personnage de Han est d'ailleurs une figure rimbaldienne par excellence; il parcourt les bas-fonds et les tavernes d'Amsterdam à la recherche d'une femme fantomatique avant de parcourir les déserts d'Arabie. Le narrateur voit la réalité à travers ses rêves romanesques car il affirme que notre vie est un roman.

Enfin, ce roman peut être considéré comme un magnifique tableau hanté par la figure e cette Marie-Madeleine d'un maître hollandais du XVIe siècle. Plusieurs genres picturaux sont évoqués: la peinture paysagère, les scènes de genre (les scènes se déroulant dans la taverne) et le portrait.

Pirotte nous promène entre rêve et réalité pour notre plus grand bonheur. A lire de toute urgence pour les amoureux de la Littérature et de la peinture !

Partager cet article
Repost0

commentaires