Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

28 septembre 2005 3 28 /09 /septembre /2005 00:00

Ouvrage publié en 1937 (Etats-Unis)

Incontestablement l'un des chefs d'oeuvre , l'un des romans les plus touchants du XXe siècle ! La semaine dernière, je vous présentais ainsi La vie devant soi de Romain Gary ; Des souris et des hommes se place d'emblée dans la même lignée, celle des romans profondément humains. C'est un vibrant hommage rendu à l'Humanité des êtres et à l'amitié.

L'histoire est simple: il s'agit de deux amis journaliers, Lennie et George, qui parcourent les fermes des Etats-Unis pour trouver du travail. Mais les conditions de travail sont rendues d'autant plus difficiles que Lennie est un géant simple d'esprit à la force miraculeuse.

George l'a pris sous son aile (en fait, ils sont cousins) lorsque Tante Clara est morte. Depuis, malgré les difficultés quotidiennes, George prend en charge son ami au coeur simple. Car, de toutes façons, c'est mieux d'être deux pour affronter la vie. Le texte regorge de citations comme celles-ci, exaltant le pouvoir de l'amitié entre deux hommes.

Lennie n'a qu'un rêve: avoir une terre, une maison où l'on puisse se chauffer au coin du feu, un champ et surtout des lapins...car Lennie adore les animaux: les souris, les chiens et les lapins...Il se réfugie souvent dans l'écurie pour caresser la peau soyeuse des petits chiots qui viennent de naître...Mais parfois ne sentant pas sa force, il peut les étrangler avec ses grosses mains maladroites...

Mais les hommes sont souvent bien plus cruels que les animaux et Lennie, le "doux colosse innocent aux mains dévastatrices" (Joseph Kessel) en fera la cruelle expérience. Face au rêve,la réalité sera tout autre et prendra des airs de tragédie...Au nom de l'amitié, George commettra un acte désespéré....

Les plus belles pages du roman sont celles où le simple d'esprit demande à plusieurs reprises à George de lui matérialiser son rêve ("Raconte comment ça sera"): ils voient alors tous les deux mille petits détails qui décrivent le ranch de leur rêve. Car cette classe sociale de journaliers, constituée de noirs, d'handicapés et de vieux ouvriers, ne vit que par son imagination même si elle est futile. Les dialogues prépondérants nous rendent plus proches les personnages et nous plonge dans leur solitude et leurs espoirs. L'écriture est simple mais magnifie les personnages. Sur moins de 200 pages, Steinbeck atteint le sublime.... 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

audrey 15/09/2017 15:15

tu me fou de moi ou on peut le lire??????? wow

sylvain 24/06/2010 18:20



Ah non ! Je ne suis pas d'accord ! Ce n'est pas son meilleur roman ! " A l'Est D'eden " est supérieur. Et dans le tragi-comique, la trilogie " Tortilla flat " est imbattable !



Frédéric 13/12/2009 23:10



Malgré tout le respect que je vous dois, je vous annonce qu'une erreur s'est glissée dans vôtre résumé. En effet, George et Lennie ne sont pas deux cousins: George laisse croire au propriétaire
du ranch où ils vont travailler qu'ils le sont pour expliquer le fait qu'il réponde aux questions du propriétaire à sa place car, il ne faut pas l'oublier, Lennie est assez «simple
d'esprit» et George s'occupe de lui.

Frédéric, 16 ans   



mischa 16/04/2009 17:01

j'aime beaucoup votre blog mais il serait judicieux de corriger cette triste erreur, celle où vous dites que Lennie et George sont cousins. L'erreur est humaine mais l'accepter l'est encore plus. je suis tous à fait d'accord avec ce que vous dites à propos de cette oeuvre qui est un chef d'oeuvre assez déroutant et émouvant.P.S. je tiens à vous dire que je suis ravie de voir que les gens savent faire autre chose que des blog en sms sur ''les acteurs trop graves sexy ! '' mais je ne leur reproche rien parce que c'est quand même terriblement divertissant

Karine 01/03/2009 14:18

Je ne cmprend pas très bien pourquoi vous dites qu'ils sont cousins alors qu'à la page 59, je cite :" _T'as dit que j'étais ton cousin, George.  _ Ben c'était un mensonge. Et que j'suis sacrément content que c'en est un. Si je t'étais parent, j'me foutrais une balle dans la peau." C'est alors que je pense que George est le meilleur ami de Lennie.