Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

Archives

9 août 2005 2 09 /08 /août /2005 00:00

CUBA

Alejo Carpentier(1904-1980), l'un des grands pontes de la littérature sud-américaine (et caribéenne),est le plus grand écrivain cubain de ce siècle.  Il est l'inventeur du réalisme magique avec Gabriel Garcia Marquez. Mais dans ce roman historique, nulle présence du fantastique. Plutôt une épopée dans les îles caraïbes.

Le siècle des lumières nous conte l'histoire des îles caraïbes (Guadeloupe, Martinique, Cuba, Guyane....) du début de la Révolution Française jusqu'aux guerres napoléoniennes. Les Français révolutionnaires, engagés dans la guerre de course avec les Anglais qui veulent récupérer les îles, abolissent l'esclavage en partie pour se concilier leurs colonies. Voici donc les idéaux de 1789 confrontés au plus pur des pragmatismes....La Révolution marque donc l'émancipation des îles caraïbes mais celle-ci est de courte durée. L'esclavage sera rétabli et le bagne de Cayenne sera créé....

Alejo Carpentier nous fait connaître ces événements peu connus de la Révolution Française à travers le destin de trois personnages idéalistes mais très tôt confrontés aux désillusions: Victor Hughes, le personnage historique central, était le Commissaire de la République chargé de bouter les anglais hors de la Guadeloupe: il organisa la révolte des esclaves en 1774 et abolit l'esclavage sur ordre de la Convention. Il changera ensuite de cap en devenant gouverneur de Cayenne...

Autour de cette figure historique énigmatique, gravitent deux jeunes adolescents cubains, un frère et une soeur, qui quittent la Havane coloniale pour défendre les idéaux révolutionnaires.

De l'espoir à la déception, Carpentier nous donne une image captivante de l'application des idéaux de 1789. C'est également un portrait d'une génération idéaliste au début puis peu à peu déçue par la tournure des événements.

Un livre fondamental pour comprendre le "mécanisme" de la Révolution, écrit dans une langue colorée magnifique, évoquant le climat et les épices des îles....

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

W
On ne peut pas dire que Alejo Carpentier ou que Gabriel Garci Marquez sont les inventeurs du "Réalisme Magique", cette notion est un élément fondateur de la culture sud américaine en général
Répondre
G
Je le place sur ma liste. Merci pour cette découverte.Gangoueus
Répondre