Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

Archives

7 août 2005 7 07 /08 /août /2005 00:00

Editions Gallimard Poésie ( première parution en 1942)

Francis Ponge est l'un des plus grands poètes français du XXe siècle. Vivant depuis toujours dans la plus parfaite discrétion, loin des médias et des cercles littéraires, il est mort à l'âge de 89 ans en 1988.

Son oeuvre la plus connue, Le parti pris des choses fait naître la poésie des objets banals comme la baguette de pain ou le cageot du marché. Usant de comparaisons et de métaphores, il transforme ainsi la banalité en ode à la poésie. Chaque poème est dédié à un objet: une huitre, une bougie, une orange, une cigarette ou à des petits animaux: papillons, mollusques, escargots...

Ainsi le pain devient:

"une masse amorphe en train d'éructer (qui)fut glissée pour nous dans le four stellaire, où durcissant, elle s'est façonnée en vallées, crêtes, ondulations, crevasses"

Le morceau de viande:

"Chaque morceau de viande est une sorte d'usine, moulins et pressoirs à sang

Tubulures, hauts-fourneaux, cuves y voisinent avec les marteaux-pilons, les coussins de graisse

(...) des ruisseauxà ciel ouvert charrient des scoriesavec le fiel..."

Cette oeuvre poétique facile d'accès, refusant l'hermétisme, part de notre quotidien le plus banal pour nous transporter vers un ailleurs poétique. Lorsque vous lisez Francis Ponge, vous comprenez que la poésie peut naître n'importe où et nous accompagner tous les jours. Grâce à lui, l'infiniment petit devient grand et beau.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

mélissa 01/11/2010 10:51



bon alors je voudrais savoir comment on appelle le genre de poème comme le cageot



Christian VANCAU 20/02/2010 15:06


Bonjour Sylvie, fou de littérature comme toi, peintre d'abord mais écrivant tous les jours, je découvre ton blog en cherchant Ponge. Viens me voir à ton tour etinstallons le dialogue. Je suis aussi
sur FB


F AYMERE 30/03/2009 12:36

Je voulais lire le morceau de viande et je suis tombé sur votre site. Je reviendrai car je suis avide de nouveau (pour moi) auteurs à lire. Je reviendrai.J'écris aussi de la poésie... venez-me lire !FMR

... 18/10/2008 14:29

bonjour je voudrai savoir quel sens donnez vous au titre du poème

didier 14/07/2008 17:09

bonjour, en rupture de stock , et iuntrouvable chez moi , j echerche le poeme su rl'eau et l'eau de pluie de francis ponge dan sle parti pris de schoses ; vous serait-il possible de me l'envoyer par mail svp; ceci dans le cadre d'un travail scolaire;grand merci didier

Sylvie 16/07/2008 19:38


Désolé, je suis en vacances, je ne l'ai pas sur moi ! Mais il est dispo dans toutes les bibliothèques et les bonnes librairies.