Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

5 août 2005 5 05 /08 /août /2005 00:00

ESPAGNE

Editions du Seuil, 1999 (paru également en collection Points Seuil)

Juan Manuel est la révélation littéraire espagnole de ces dernières années. Il a publié son premier roman en 1999 à l'âge de 28 ans. Il a obtenu le prestigieux Prix Planeta en 2000 pour son deuxième roman La tempête et vient d'obtenir les éloges des critiques pour La vie invisible.

Les masques du héros , son premier roman, retrace la vie de la bohême littéraire et artistique en Espagne de 1898 à 1940. C'est donc d'abord un merveilleux roman historique sur les bouleversements politiques : la fin de l'empire colonial, l'émergence du socialisme et de l'anarchisme, l'avènement de la République et le chaos final marquant l'arrivée de Franco au pouvoir. Prada nous fait découvrir une période de l'histoire très peu connue par rapport à la période franquiste: des figures comme le roi Alphonse XIII,  le président Azana ou le général Primo de Rivera nous deviennent ainsi familiers.

Mais le charme du roman vient surtout de l'évocation des figures mythiques de la vie culturelle de cette époque: Bunel, Lorca, Dali, Borges... accompagnées de poètes moins connus vivant dans la fange. Deux personnages principaux vont s'affronter dans ce milieu pendant plus de 30 ans: Pedro Luis Galvez , poète anarchiste fréquentant les prisons royales et Fernando Navales, issu d'une famille ruinée, secrétaire d'un théâtre madrilène. Pour connaître la gloire littéraire, il ira jusqu'à plagier les oeuvres de Galvez. Ce dernier apparaît comme le poète maudit par excellence, figure tragique qui fait la manche dans les cafés avec son bébé mort dans les bras....

Juan Manuel de Prada nous plonge avec véhémence dans les bas-fonds de Madrid: prostituées, criminels, mendiants tournoient autour des grandes figures de l'époque, subjuguées par l'abjection et la luxure. Les poètes, les écrivains fréquentent assidûment les bordels et sont passionnés par la politique: la plupart, qui quémandent quelques pesetas pour faire jouer leurs pièces, deviendront des anarchistes tandis que d'autres s'enrôleront dans les troupes phalangistes.

Dans un style éminemment baroque, sur plus de 500 pages, Prada décrit avec brio l'Espagne décadente des années 20-30.

Partager cet article

Repost 0

commentaires