Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

4 août 2005 4 04 /08 /août /2005 00:00

Editions Virgile, 2005

J'ai découvert François Migeot grâce à la revue littéraire Le matricule des anges qui fait découvrir des auteurs peu connus.

il s'agit ici d'un premier roman, aux Editions Virgile, qui publient notamment  Philippe Claudel (voir la critique Petites histoires de jouets). C'est l'un des récits les plus beaux que j'ai lu jusqu'à présent !

Il s'agit d'un recueil de nouvelles sur la mort et la lente disprition des êtres et des choses, en particulier la désertification des petits villages.

La première nouvelle qui donne son titre au recueil décrit les vieilles ruelles de Lisbonne qui sombrent peu à peu dans la pénombre avec l'éclipse du soleil: l'obscurité réveille les instincts les plus primaires de la population: sexualité, meurtres... avant que tout ne redevienne normal. La description de Lisbonne est majestueuse et fait sombrer le lecteur dans un délicieux hypnotisme.

Une autre nouvelle est le chant désespéré d'un homme reclus chez lui  décrivant la saleté et la déliquescence de la ville.

Enfin, un autre récit décrit un village sombrant peu à peu dans la mort: les êtres vivants sont partis; il ne reste plus que les meubres et les bibelots pour témoigner de la vie passée. L'auteur les teinte d'une auréole fantastique: les objets semblent quémander une chaleur humaine qui les réchauffe...

La prose poétique de François Migeot n'est pas sans rappeller celle de poètes maudits comme Rimbaud ou Baudelaire qui créent de la beauté à partir de la mort et de la laideur. L'auteur arrive à nous subjuguer en nous livrant la déliquescence du monde.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

GHEZZOU 17/11/2009 10:52


Slt,

C'est un honneur pour moi de tomber sur un blog qui salue le talent du professeur qui m'a formé au CLA de Besançon et la l'université des Sciences du langage de Franche-Comté, en l'occurrence M.
François MIGEOT.
Je saisis cette chance inouie qui vous m'offrez pour rendre un vibrant hommage à ce monument de la littérature et cet éminent professeur qui a réussi à révolutionner l'enseignant de la littérature
grâce aux différents ateliers d'écriture qu'il a animés un peu partout dans le monde,notamment au Japon.
Merci infiniment très cher professeur.

Ton étudiant Rabia qui te salue


François MIGEOT 12/02/2006 16:39

Je remercie Sylvie pour le commentaire très chaleureux qu'elle à fait de mon "Avant l'Eclipse" et que je découvre par hasard aujourd'hui. Avec mon amitié et ma reconnaisance. FM

Sylvie 13/02/2006 23:10

Merci beaucoup, cela me flatte énormément. Je suis heureuse d'avoir fait connaître votre livre magnifique à mes visiteurs.

Elisabeth 08/09/2005 01:09

Merci bcp pour le lien !! Tu apparais aussi sur mon site car j'adore la grande richesse du tien. A bientôt. Au fait, j'attends des commentaires sur mes nouvelles ... je n'en ai pas beaucoup... Elisabeth.

elisabeth doublet 03/09/2005 12:27

C'est sympathique de faire découvrir des premiers romans... et rare, j'en sais quelque chose. Bravo !