Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

6 mai 2007 7 06 /05 /mai /2007 22:32

JAPON

Prix Akutagawa, 1950

Voici l'un des plus célèbres récits de la littérature japonaise. Il s'agit d'un court récit d'une centaine de pages construit autour de trois lettres et d'une introduction. C'est bien sûr la construction originale du roman qui a fait sa célébrité : les différents récits jouent sur le masque et l'illusion : les secrets se dévoilent petit à petit et construisent une intrigue autour de trois personnages principaux : un homme, sa femme, sa maîtresse et le fille de cette dernière...

Il s'agit en fait d'un drame en 4 parties :

L'introduction met en scène l'écrivain qui publie dans un magazine un poème faisant le portrait d'un chasseur mélancolique ; quelques mois plus tard, il reçoit une lettre de l'homme qui s'est reconnu dans ce portrait ; il lui envoie trois lettres de femmes qui vont expliquer petit à petit l'attitude mélancolique de l'homme en question...

La première lettre est écrite par la fille de la maîtresse de l'homme juste après le suicide de sa mère. La jeune fille vient de découvrir dans le journal intime de sa mère qu'elle avait une liaison avec un homme marié depuis des années. Cet homme était le mari de la servante de sa mère...

La deuxième lettre, signée par la femme du mari adultère révèle un deuxième secret : elle lui demande le divorce car elle savait depuis longtemps la liaison des deux amants...

La troisième lettre, signée par l'amante qui vient de se suicider révèlera un troisième secret à l'homme tant aimé...

L'intrigue met en scène des voiles, des masques qui tombent de façon successive. Les quatre personnages sont enroulés dans un noeud de mensonges qui causera leur perte.

Retenons les très beaux passages définissant la nature humaine : l'image du serpent qui fait naître un second moi caché mais qui se révèle peu à peu, l'amour devient un ruisseau souterrain au lieu d'être une rivière s'épanchant au soleil. Comme toujours dans la littérature japonaise, la nature est très présente et poétise les rapports humains.

La forme du récit repose savamment sur une énigme : pourquoi l'homme rencontré et décrit dans le poème est-il si solitaire et mélancolique ? Le lecteur comprend peu à peu, par petite touche ...

Une oeuvre belle et énigmatique.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Bernie 18/02/2008 14:59

Ce livre a fait l'objet d'un de mes récents billets sur la littérature nipponne.

BMR & MAM 08/10/2007 09:03

L'écriture glacée de Yasushi Inoué ajoute encore au malaise : ses personnages se racontent de manière étrangement distanciée et l'on sent à chaque page le feu couver sous la glace, la passion sous les mots.

Florinette 09/05/2007 10:58

Il m'intrigue ce petit livre, je le note ! ;-)

Gachucha 07/05/2007 23:06

C'est un livre que j'ai aussi beaucoup aimé, et ta critique est fidéle à l'esprit de ce récit.

Kassineo 07/05/2007 20:42

Félicitations pour votre blog. Une vraie passion pour la lecture, vous nous donnez envie de lire et c'est un vrai plaisir de vous lire.
J'en profite pour vous signaler l'existence de mon tout jeune blog :
http://ombre-des-mots.blospot.com
Bonne continuation, avec toute mon amitié.