Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

Archives

25 juillet 2005 1 25 /07 /juillet /2005 00:00

Editions 10/18, 2004

Chaïm Potok (1929-2002) est, avec Saul Below et plus récemment Philipp Roth, le plus grand écrivain juif américain.

Dans ses romans, il met en scène la société traditionnelle juive aux prises avec la modernité et le besoin d'épanouissement de l'individu.

L'élu nous livre le portrait de Danny Saunders,un jeune homme surdoué souhaitant devenir psychanalyste. Mais le père, chef d'une communauté hassidique, souhaite qu'il prenne tout naturellement sa succession.

Potok nous plonge au coeur des querelles théologiques: les hassidiques sont des juifs orthodoxes qui refusent toute compromission avec la modernité. Il est donc hérétique de lire Freud et la philosophie...

Même sans rien s'y connaître aux traditions juives, le lecteur s'identifie sans problème aux hésitations du jeune Danny: ne voulant pas trahir son père, le jeune homme hésite à vivre pleinement sa vocation.

Il va être aidé par son meilleur ami, faisant partie d'une communauté rivale. Ce roman est un vibrant plaidoyer pour la tolérance entre communautés religieuses rivales. Potok pose également le problème de l'adaptation des religions à la modernité: peux-on interdire à un individu de vivre sa passion au nom de Dieu?

Partager cet article
Repost0

commentaires