Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

12 décembre 2006 2 12 /12 /décembre /2006 21:38

Editions de Minuit

Titre paru en 1964

Voici l'un des titres les plus connus de Marguerite Duras pour ses admirateurs...par contre, si vous n'avez jamais lu Duras, je ne vous conseille pas de commencer par celui là ! Mieux vaut lire Un barrage contre le Pacifique, l'oeuvre la plus classique de Duras.

Je viens de lire Lol V Stein et je n'ai pas été enthousiasmée comme par exemple avec Moderato Cantabile. Mais je dois reconnaître que Duras y fait preuve de beaucoup d'adresse narrative.

Voici l'intrigue : Lola Valérie Stein, jeune femme de 19 ans, se voit ravir son fiancé, Michael Richardson, par Anne-Marie Stratter, lors d'un bal au casino de T Beach. S'en suit une crise dont Lol ne s'en remettra pas : elle décide de fuir toute passion ou désir et de se réfugier dans une vie conventionnelle.

Dix ans ont passé après la rupture du bal de T Beach. Une voix nous parle. Qui est-ce ? On sait juste qu'il a entendu parler des événements du bal dix ans plus tôt. Il ne préfère rien dire des années avant le bal car il n'en sait presque rien. La narration commence donc avec la description du bal.

Le mystère commence : qui parle? Quelle est sa relation avec Lol V Stein. Nous ne le saurons qu'à la moitié du livre. Parfois, la narration se superpose au propre regard de l'héroïne ce qui ajoute de la richesse au récit.

Nous apprenons qu'après dix ans de mariage avec un mari qu'elle n'a pas choisi, Lol V Stein, en apercevant un inconnu dans la rue, souhaite revivre avec lui l'aventure de T Beach. Pour se souvenir...et définitivement guérir de la folle passion qui a ruiné sa jeunesse. Revivre ce qu'elle a vécu avec Richardson, c'est réaliser une catharsis de cette passion destructrice. Car après s'être fait ravir son fiancé il y a dix ans, c'est à son tour de ravir l'homme d'une autre...car son amant n'est autre que celui d'une de ses anciennes amies, Tatiana Karl....

Le système des personnages est admirable : tout marche par couple ou par trio. Il y a les couples qui n'engendrent que souffrance et frustration ou indifférence  (Lol / Michael Richardson, Lol et son mari, Tatiana et son mari) et deux trios constituées par la femme trompée et les amants réunis : le trio par lequel tout commence et tout fini puisqu'au trio du début (Lol abandonnée par la formation du couple Anne Marie Stratter / Michael Richardson) répond celui de la fin ( Lol qui ravit le fiancé de Tatiana Karl). La victime devient la ravisseuse.

Par Ravissement, il faut bien sûr entendre le fait de voler l'amant de l'autre mais aussi le fait d'être envoûté par la passion. Lola V Stein est typique des héroïnes durassiennes : elle sacrifie tout à la passion.

J'ai donc admiré la narration vraiment très élaborée et mystérieuse  et les relations alambiquées entre les personnages. L'un des plus beau moment du roman est constitué par l'observation du couple à une fenêtre éclairée par la future ravisseuse, moment riche en rêves et interprétations.

Par contre, l'histoire ne m'a vraiment pas touchée, à l'inverse de Moderato Cantabile, à mon avis plus hermétique mais tellement plus envoûtant.

J'ai trouvé ici l'écriture très aride dénuée de réelles émotions. Reste la poésie des lieux géographiques, impossibles à localiser, évoquant à la fois l'Inde (S Thala) mais aussi l'Angleterre ou les plages de Normandie.

A noter que Le ravissement de Lol V Stein (1964) est le premier opus du "cycle indien" de Duras : suivrons Le vice-consul et L'amour où apparaissent les mêmes personnages : Anne-Marie Stratter, Michael Richardson et Lol V Stein. Il y a aussi le "texte, théâtre, film", le célèbre film India Song (1975) qui présente les mêmes personnages. Avec ce film, Duras révolutionna le cinéma en dissociant le son de l'image : les acteurs dans un bal sont muets et les commentaires (cris, chuchotements, voix du public et des personnages) sont assurées par des voix off sans évoquer forcément les images. A voir absolument ! On ne comprend pas tout mais c'est magique !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Saleanndre 01/06/2010 17:29



J'avais lu l'Amant et commencé le Barrage mais c'est véritablement Lol V Stein qui m'a fait découvrir Duras; ou du moins l'apprécier. J'ai adoré ce roman, son intrigue, la complexité du
personnage de Lol. Tout ce mystère rend le lecteur avide. Franchement, c'est un superbe roman, que je suis contente d'avoir rencontré sur ma route de lectrice.



Sarah 10/04/2009 14:10

I recently came across your blog and have been reading along. I thought I would leave my first comment. I don't know what to say except that I have enjoyed reading. Nice blog. I will keep visiting this blog very often. Sarah http://grillsblog.com

Ana 06/04/2008 18:39

Merci pour ses quelques information qui confirme ce que je pensait après ma lecture du livre. =)

loupiote 13/12/2006 22:40

J'ai lu ce livre il y a bien longtemps et je l'avais completment oublié. par contre, je me souviens très bien du Barrage contre le Pacifique et de l'Amant que j'avais beaucoup aimé.

Chantal V. 13/12/2006 10:12

C'est sans aucun doute le plus beau livre de Duras, du moins le plus dense, le plus enigmatique.Pour les "fans" de Duras, on peut lire ce petit ouvrage de Bernard SARRUT, un ami de l'écrivain, intitulé "Marguerite Duras à contre-jour" voir http://www.editions-complicites.com/index.asp?navig=livre&no=44Bernard Sarrut raconte dans son livre des fragments de vie de Duras, et parle surtout du cinéma de Duras.