Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

8 octobre 2006 7 08 /10 /octobre /2006 12:35

RENTREE LITTERAIRE

Editions Verticales, 2006

Voici un livre que j'ai lu pour un comité de lecture de littérature contemporaine française. Je savais avant de le lire que Chloé Delaume faisait partie de l'élite bien-pensante parisienne. Elle fait partie de l'équipe de la célèbre émission de France 5, Arrêt sur image de Daniel Schneidermann, qui décrypte et critique les images télévisuelles.

Après avoir donc écrit Corpus simsi sur le jeu vidéo Les Sims,où elle s'imaginait devenir un personnage du jeu, Chloé Delaume a décidé de s'immerger dans la télévision. S'immerger 22 mois non stop devant "l'Ogre", comme elle l'appelle, pour mettre en pratique la célèbre citation de Patrick Le Lay, "vendre du temps de cerveau disponible pour Coca-Cola". Ce livre est le résultat de son expérience qu'elle adresse sous forme de rapport au Ministère de la Culture et du Divertissement, au département de la fiction support papier.

A grand renfort de citations télévisuelles et philosophiques, elle va nous démontrer que la télé rend bête et qu'elle est dirigée par des grands capitalistes qui veulent nous assujettir.On l'aura compris, son propos n'a rien d'original. Elle découvre que lorsqu'elle regarde la télévision, elle a faim et qu'elle mange des chips ! Bon, d'accord, je caricature un peu mais quand même !

Elle s'appuie sur les recherches en neuromarketing, elle cite les expériences de téléréalité et le célèbre film de David Cronenberg, Vidéodrome .

Quelle est la nature de ce roman ? Un essai ? Une fiction? Chloé Delaume a-t-elle réellement fait cette expérience? L'effet de réel est créé par un montage de différentes citations, statistiques, émissions  de télé ...

Le côté fiction est assuré par une pseudo aventure fantastique où la narratrice disparaît du monde réel pour entrer dans la télévision...Mais on est loin de l'inventivité des films de Cronenberg qui semble le mentor de Delaume .

Certes, on peut reconnaître un talent stylistique et un certain humour à l'écrivain. Mais je trouve que ce "docu-fiction" sonne creux car Delaume ne fait que constater un état de fait déjà connu de tout le monde. On peut rigoler de certaines révélations faites sur la téléréalité. Mais je trouve que cet extrait est extrêmement pédant : vocabulaire très élitiste et autosatisfaction de l'écrivain : elle n'a plus de cerveau mais sait encore parler :

« Je n’ai pas su protéger mon cerveau, son temps est aboli, il n’est que disponible. Mais au moins, voyez-vous , j’ai ma narration propre. Sachez sauver la vôtre avant qu’il ne soit trop tard ».

A moins que Delaume pratique l'auto-dérision....

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Matilda 04/09/2009 14:29

C'est 'dangereux" de dire, on déjà beaucoup dit sur la télé alors pourquoi a-t-elle écrit son roman ?C'est comme de dire on a dénà assez écrit sur l'amour/les bébés phoques/les casseroles alors passez votre chemin.Si l'on avait dit à Emily Brontë :"Pourquoi écrire une histoire d'amour et qui fait peur ? On a déjà Ann Radckliff pour ça" on n'aurait pas "Les hauts de Hurlevent" (ça fait mélodramatique hein =p)

Petrus 02/12/2006 14:04

Sans être fan de ce livre, dont certains aspects m'agacent, j'ai l'impression que c'est un peu caricatural de le réduire à une critique bien pensante de la télévision qui nous abrutirait et nous forcerait à manger des chips malgré nous. Il y a une dimension cosmique dans ce livre qui ne m'a pas laissé indifférent. Quant à la forme du texte, impossible à définir, elle reproduit à merveille l'impression que l'on a lorsque l'on passe plus d'une heure à zapper entre différents programmes.

Hilde 17/10/2006 12:11

J'ai l'impression que c'est à la mode en ce moment ce genre de livres aux titres-scoop qui n'apportent en fait rien de bien nouveau, ironiques (des fois ça vaut le coup, il y a du vrai), alarmistes, généralistes et parfois méprisant, prenant le lecteur pour un crétin...
Je n'ai pas lu celui-là. Mais à la lecture de ton commentaire, je sens que je vais passer mon chemin!
En tout cas, j'aime beaucoup ton blog et toutes les critiques que tu y fais!