Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

28 juillet 2006 5 28 /07 /juillet /2006 21:32

JAPON

Editions Les Solitaires intempestifs, 1998

Oriza Hirata, l'une des plus importantes figures du théâtre japonais contemporain, Il était cette année l'un des invités du festival d'Avignon.

L'occasion pour nous de découvrir un art atypique qui se démarque vraiment de ce que nous pouvons connaître du théâtre occidental.

Voici l'intrigue : dans un futur proche, un musée de Tokyo vient de récupérer les oeuvres d'art des grands musées d'Europe où la guerre sévit. Nous sommes donc plongés dans les salles du musée où plusieurs groupes de personnes se croisent : une famille qui se rejoint, un commissaire d'expo qui a rendez-vous avec une donatrice, des étudiants qui parlent de la nécessité de l'engagement...

Ne vous attendez pas à voir ou lire une pièce sur l'esthétique. On parle parfois des tableaux de Vermeer (pourqoi les personnages sont-ils toujours tournés vers une fenêtre ? ) mais le plus souvent de la vie quotidienne.

A priori, la forme peut vraiment déconcerter : aucun acte, aucune scène : les personnages parlent à tour de rôle ; parfois, les conversations se chevauchent. Les répliques sont très courtes, faisant moins d'une ligne.

Pas de héros, pas vraiment d'intrigues. Pour caractériser l'oeuvre d'Oriza Hirata, on parle de "théâtre calme" : il part du quotidien, tente de saisir des bribes de conversation sans rechercher ni pathos, ni action héroïque.

Lire cette pièce ne rend pas grand chose. Etant donné qu'il s'agit avant tout d'un concert de voix, que les conversations se chevauchent, je pense qu'il faut vraiment voir cette oeuvre.

Pas de coup de coeur donc mais tout de même la satisfaction d'avoir découvert une forme théâtrale très originale...

Partager cet article

Repost 0
Published by Sylvie - dans Théâtre
commenter cet article

commentaires