Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

16 juillet 2006 7 16 /07 /juillet /2006 11:16

ANGLETERRE -1865

Editions Phébus, 1995

Wilkie Collins (1824-1889), contemporain et ami de Dickens, est considéré comme l'inventeur du roman policier ! Rien que ça ! Alors que cette oeuvre eût toujours un immense succès outre-manche, elle fut récemment redécouverte en France.

La dame en blanc, ancêtre de tous les thrillers fut admiré notamment par Borges et rendit jaloux Dickens ! Wilkie Collins est souvent considéré comme le Hitchcock de la littérature : suspens, pièges retors, révélation des dessous d'une société bien pensante....

Ce roman fut inspiré à l'auteur par une aventure qui bouleversa sa vie : alors qu'il se promenait un soir avec le peintre Millais, une jeune fille mystérieuse habillée en blanc court vers eux, bredouille des propos incohérents et disparaît. L'écrivain mène l'enquête et découvre qu'elle est séquestrée par son mari. Il la délivre et lui voue un amour absolu jusqu'à sa mort....Une belle intrigue romanesque !

Dans le roman, c'est un jeune peintre, Walter Hartright, qui mène l'enquête. Tout comme l'auteur, il rencontre un soir une jeune femme tout de blanc vêtue qui déclare s'être enfuite de l'asile pour échapper à l'emprise d'un quelconque baronnet...Le peintre lui indique le chemin de Londres.

Après cette nuit mouvementée, Hartright s'installe dans une propriété bourgeoise où il doit donner des cours à deux demi-soeur, Marian Halcombe et Laura Fairlie. Le peintre tombe peu à peu sous le charme de Laura notamment grâce à son étrange ressemblance à la dame en blanc., une dénommée Anne Catherick...Mais il découvre de Laura est malheureusement fiancée au baronnet Percival Glyde...

Désemparé, il désire quitter ses hôtes bienveillants. Mais la veille de son départ, Laura reçoit une lettre étrange qui lui intime de ne pas épouser Glyde pour échapper à un terrible danger. On enquête sur l'auteur de cette lettre....qui n'est autre que la dame en blanc....

Laura qui a promis à son père sur son lit de mort d'épouser Percival ne peut rebrousser chemin. Alors que Hartright va noyer son chagrin en Amérique, voici Marian et Laura aux mains du maléfique Percival Glyde....

Anne Catherick va tenter de reprendre contact avec Laura pour lui révéler un étrange secret... Mais Sir Percival est sur sa route ainsi qu'un étrange émigré italien,, le comte Fosco....

Voilà, je m'arrête là pour planter le cadre ! Je n'en suis qu'au quart du livre... Sachez seulement que toute l'intrigue repose sur un étrange secret concernant Percival Glyde. Les deux demi-soeur vont avoir leur vie mise en danger pour éviter que le secret ne soit dévoilé.

Le charme de se livre repose surtout sur les multiples péripéties , tous les stratagèmes inventés par un gentleman pour sauver sa peau. On retient également les magnifiques portraits féminins, les deux soeurs ainsi que la mystérieuse femme en blanc qui luttent pour leur indépendance et leur survie ; le clan des femmes aidé par l'enquête de Hartright viendra à bout du mystérieux gentleman.

Il s'agit d'un roman où il y a une enquête cherchant à dévoiler le secret d'un homme. Mai ici, nul inspecteur, nul policier . Ce sont les malheureuses victimes qui mènent l'enquête à leurs risques et périls. Il y a certes des hommes de lois, mais ils font bien pâle figure à côté des trois femmes et du peintre qui lui est guidé par l'amour. S'il y a un roman qui ne caricature pas la figure féminine, c'est bien celui ci ! On retient surtout la force du personnage de la vieille fille Marian Halcombe qui n'hésite pas à risquer sa propre vie pour sauver celle de sa soeur. Dans la société victorienne, la femme est certes une victime mais elle sait se défendre !

En résumé, un bon roman bourré d'aventures et de suspens à se mettre sous la dent pendant les vacances !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Catherine Béranger 13/11/2010 10:39



thriller génial, on ne lâche pas le livre avant la fin, je le recommande



boeri 06/03/2010 16:18


j'ai lu plusieurs romans de w.wilkie collins dont cache-cache, pierre de lune, seule contre la loi et je viens d'acquerir le secret absolu que je m'apprête à lire. Effectivement c'est un auteur
exceptionnel, à découvrir sans tarder pour tous les amoureux de grands romans.


emily 19/07/2006 00:21

ah oui, je l'ai lu dans le texte, et je confirme, c'était super !

pom' 17/07/2006 14:19

je n'ai pas trouver ce livre très interressant, l'intrigue est trop longue à ce dévoiler, j'ai abandonné à la moitié.