Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

17 avril 2009 5 17 /04 /avril /2009 17:41

 CONGO

Jazz et vin de palme

Editions Serpent à plumes, 1996

Exilé depuis bien longtemps aux Etats-Unis où il enseigne la littérature africaine francophone (et la chimie !), Emmanuel Dongala est l'une des grandes voix de la littérature africaine, il a quitté son pays, Le Congo, au moment de la guerre civile dans les années 90.

Ses textes examinent, non sans humour noir, la situation politique délicate de son pays.

Dans ce recueil de nouvelles, il revisite l'arrivée du communisme en Afrique, en lutte avec les traditions animistes et fétichistes de l'Afrique. Cela donne des récits très drôles où des membres de l'élite locale, convertis au communisme souvent par opportunisme, sont bien vite rattrapés par la sorcellerie, comme ce chef de parti qui se retrouve poursuivi par son oncle devenu hibou ! Car les traditions magiques ont la dent dure...Avec ces nouvelles très ironiques, Dongala dénonce les pratiques du communisme qui ont nié toute culture locale, l'ont éradiqué à coup de bâtons et de pistolets.

La palme de l'humour revient sans aucun doute à ce gardien d'usine qui, par ambition, se convertit au communisme sans rien y comprendre. Il se met à apprendre pare coeur tout la logorrhée du centralisme démocratique en y perdant bien souvent les pédales ! Mais qu'est-ce qu'être rouge, au fait ? S'habiller en rouge ! Peindre sa bicyclette en rouge !

Derrière cette critique acerbe, on sent tout l'amour de Dongala pour la culture africaine. La nouvelle qui a donné le titre au recueil est irrésistible ! Des extraterrestres débarquant à Brazzaville ne s'apprivoisent qu'avec du jazz et du vin de palme !
Enfin, il y a cet hommage émouvant à JC, autrement dit John Coltrane....

Un recueil sans prétention, entre humour et révolte, qui revient sur un épisode peu connu de l'histoire africaine.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sissi 10/12/2011 23:02


animistes* une* Pardon pour les fautes de frappe

sissi 10/12/2011 23:01


essayent*

sissi 10/12/2011 23:00


Je suis en train de lire cette merveille, et c'est vrai que je trouve l'ironie et le doux sarcasme de l'auteur extraordinaires. La description des scènes est si affinée, on vit pratiquement
chaque moment de ces nouvelles dérisoires et sérieuses à la fois avec les anti-fétichistes et socialistes qui bâton et carotte essaye d'extirper toute trace d'anémistes, de fétichistes et tous
les adeptes de la supersition.Tout ceci avec un plume légère et simple.Merci pour votre Blog.J'adore!

Gangoueus 02/05/2009 19:33

Ce recueil est un classique de la littérature congolaise et ton commentaire, chère Sylvie, est une nouvelle fois très juste. Je retiens le ton particulèrement ironique d'Emmanuel Dongala sur les aberrations du régime marxiste-léniniste qui a règnait  près de 25 ans au Congo...

pagesapages 26/04/2009 20:00

Merci pour ce billet, je ne connais pas du tout cette auteure. C'est une drôle de coincidence, je viens de lire (et de chroniquer) un livre de Léonora Miano, auteure camerounaise qui elle aussi parle de jazz, mais pas du jazz musical (il s'agit en fait d'une sauce !).Je vais chercher à me procurer ce livre. La couverture est très belle !:-)