Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

4 juin 2006 7 04 /06 /juin /2006 19:56

Actes Sud , 2006

Théâtre de l'Est Parisien jusqu'au 3 juin 2006

Bon d'accod, c'est un peu tard pour vous conseiller d'aller voir cette pièce mais vous pourrez toujours la lire aux éditions Actes Sud !

Catherine Anne met en scène le frère (Paul) et les deux soeurs (Camille et Louise) Claudel de leur jeunesse au crépuscule de leur vie en essayant d'aller au plus près de leurs conflits.

Il y a Camille, la célèbre sculptrice, la femme libérée qui finira à l'asile. Paul, le brillant diplomate épris de Dieu, auteur du célèbre Soulier de satin et enfin, Louise, la femme au foyer, veuve à 30 ans,  qui souffre sûrement à côté de son frère et de sa soeur artistes.

Catherine Anne adopte un dispositif narratif très original puisque la pièce commence vers 1940 à l'asile où est enfermée Camille et remonte progressivement le temps jusqu'à la jeunessse des trois êtres du même ventre. Il s'agit de comprendre comment sont nés la tragédie et la rupture entre les êtres du même sang.

Car il s'agit bien de trois êtres profondément tragiques. Camille, l'artiste passionnée éprise d'idéal, sombre dans la folie. Paul, diplomate et écrivain brillant, est en fait un être déçu par les femmes et l'humanité en général, se réfugie dans une bigoterie mesquine. Enfin, Louise, la mère au foyer, veuve à trente ans, ne supporte pas les extravagances de sa soeur.

Catherine Anne évite pourtant de sombrer dans le tragique car l'opposition des personnages nous font parfois rire et fait évoluer la pièce vers un vaudeville bourgeois.

La pièce renouvelle profondément la vision que nous avons de la famille Claudel ; les films et les romans mettent en relief les relations d'amour et de haine des deux artistes. Ici, la soeur oubliée, Louise, apporte une vision plus riche de la fratrie Claudel.

Pas un chef d'oeuvre (les personnages frôlent parfois la caricature, surtout pour Paul) mais une pièce intéressante pour la biographie des Claudel.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sylvie - dans Théâtre
commenter cet article

commentaires