Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

28 mai 2006 7 28 /05 /mai /2006 11:53

ETATS-UNIS, 1950

Cette oeuvre est devenue mythique grâce à l'adaptation cinématographique d'Elia Kazan avec dans les rôles principaux, Marlon Brando et Viviane Leigh. On a eu ainsi tendance à oublier qu'il s'agit originellement d'une pièce de théâtre de l'un des plus grands dramaturges américains du 20e siècle avec Arthur Miller. Tennessee Williams (1911-1983) a mis en scène des marginaux et des êtres blessés par la vie, psychologiquement fragiles qui sombrent plus ou moins dans la folie à cause d'un système social opprimant. Il a été marqué par la folie de sa soeur Rose qui subit dans sa jeunesse une lobotomie du cerveau. On lui doit notamment La ménagerie de verre , Baby Doll et Une chatte sur un toit brûlant, pièces également adaptées au cinéma.

La célèbre chanson écrite par Michel Berger et chantée par Johnny, "On a tous quelque chose en nous de Tennessee" lui est dédiée !

Lorsque j'avais vu le film Un tramway nommé désir, j'avais presque été déçue bien que j'ai trouvé Vivian Leigh éblouissante dans le rôle de la femme fragile qui sombre peu à peu dans la folie. Puis j'ai vu récemment la pièce au théâtre Mouffetard et je me suis indentifiée davantage aux personnages. Je trouve que les personnages ont tous leur ambivalence et qu'on ne peut ni trancher en faveur de Blanche, ni en faveur de Stanley.

Voici l'intrigue : dans un appartement minable de La Nouvelle Orléans, Stella Du Bois, descendante d'une vieille famille aristocratique, vit avec son mari Stanley,une brute sensuelle pour les beaux yeux duquel elle a abandonné la plantation familiale. Survient Blanche, la soeur de Stella. Elle arrive avec ses belles robes, ses bonnes manières, son goût de la littérature et des arts alors que sa soeur et surtout son mari sont des êtres frustres et matérialistes. Stranley est plus qu'énervé par le comportement de sa belle-soeur qui le dédaigne. Il cherche à découvrir le véritable visage de Blanche. Il apprend que Blanche est ruinée et qu'elle a dû vendre sa plantation. De plus, elle a été renvoyée de l'école où elle enseignait pour avoir eu une aventure avec un élève de 17 ans. En apprenant cela, Stanley fait rompre les fiançailles de Blanche avec son ami Mitch et n'a plus qu'une idée en tête : faire sombrer Blanche, une fille déja bien fragile, dans la folie...

La tension de la pièce trouve son origine dans l'opposition des personnages : Stanley est un animal puissant, sans état d'âme, prêt à bondir sur une frêle biche. Blanche est certes une mythomane mais c'est d'abord une rêveuse qui recherche un idéal ; ses rêves se sont évanouis lorsqu'elle a découvert que son mari était homosexuel; ce dernier s'est suicidé et elle n'a pas arrêté ensuite de rechercher l'être idéal. Elle déclare que pour elle, le mensonge est d'abord un rêve et de la magie donnée à autrui...Mais dans ce monde ingrat, les idéalistes sont condamnés à l'incompréhension.

Le personnage de Stanley, la proie, n'en est pas pour autant un personnage infâme. Il apparaît dans toute sa sensualité et répond au mépris de Blanche. Leur relation est faite de haine et de désir. La guerre des nerfs, le conflit psychologique est le vrai mobile de la pièce...

Partager cet article

Repost 0
Published by Sylvie - dans Théâtre
commenter cet article

commentaires

Roxane 16/11/2011 21:29



Bonjour , je suis en seconde dans une section internationale , cette année on a commencé par travailler le livre un tramway nommé désir et j'ai un exposé à faire sur la mort et la destruction par
rapport au livre. Pourriez-vous m'aidez à me trouver les exemples dont je pourrais parler durant l'expose . Merci d'avance


 



dda 31/05/2006 22:09

Depuis le temps que je me dis qu'il faut que je le lise, ce Tennesse !