Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

21 mai 2006 7 21 /05 /mai /2006 12:22

SUEDE

Arche Editeur, 2002

Lars Norén, né en 1944, est considéré comme le plus grand dramaturge suédois depuis Strindberg. Ses pièces plongent au plus profond de la misère humaine de nos sociétés contemporaines. Vous pouvez consulter sa biographie sur http://www.theatre-contemporain.net/auteurs/bio-auteur.php?id=449

Guerre ne met pas en scène des champs de bataille ni des tranchées mais une famille qui souffre de la guerre. Il s'agit de voir la guerre du point de vue de l'individu, de l'intime. Aucune indication spatio-temporelle n'est donnée mais de multiples allusions évoquent toutes les guerres que nous connaissons : guerre de 39-45, Tchétchénie, Rwanda...A noter également que les personnages n'ont pas de noms ; ils sont appelés par de simples lettres: le père est D, la mère est A, les filles B et C, le frère est E. Déshumanisation à l'oeuvre...

Un père revient au foyer familial alors que tout le monde le croyait mort. Sa femme et ses deux filles sont surprises de le voir en vie et le découvre aveugle. Bientôt un autre personnage fantômatique arrive; il s'agit de E , le frère du père, qui est devenu l'amant de sa femme....

A côté du père aveugle, rôde le frère amant. La "vie" continue : la fille aînée se prostitue. On découvre que la mère a été violée plusieurs fois. Elle se refuse à son mari et lui déclare qu'elle aime son frère. Le père va assouvir ses désirs sexuels avec sa fille....

Selon Norén, la guerre fait transgresser tous les interdits : inceste, adultère, tout est permis dans une sorte de bacchanale Pourtant, une fuite, une vie semble possible : la mère déclare qu'elle n'a jamais aimé son mari comme elle aime son amant qui lui a appris la vraie vie. B et C continue à jouer , B sort avec les soldats américains...Cette pièce a des accents homériens (le père aveugle qui revient de la guerre fait penser à Ulysse) et shakespeariens (la mère qui vit avec le frère de son mari).

Un auteur qui nous plonge dans les méandres de l'enfer en plaçant l'humain en première ligne.Peu lui importe qui sont les vaincus et les vainqueurs de la guerre. Il s'agit avant tout de traiter des répercussions du mal sur l'homme et de répondre à une question essentielle : qu’est-ce qui fait que l’homme survit, même après les plus terribles épreuves, même après avoir tout perdu ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Sylvie - dans Théâtre
commenter cet article

commentaires