Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

16 avril 2006 7 16 /04 /avril /2006 10:25

ANGLETERRE -Titre paru en 1922

Editions Grasset, "Les cahiers rouges"

David Garnett est un écrivain anglais contemporain et ami de Virginia Woolf et de TE. Lawrence (Lawrence d'Arabie). Son roman le plus connu est un étrange récit fantastique La femme changée en renard. C'est l'une des plus belles histoires d'amour qu'il ait été donné de lire.

Dans le comté de l'Oxfordshire, un couple anglais de bonne famille, Silvia et Richard Tebrick vivent dans une demeure à côté d'une forêt. Au cours d'une promenade, la femme est subitement transformée en renard. Passée la surprise, le mari la prend dans son manteau et la ramène chez lui. Il l'habille, la peigne, lui donne à manger. Car sous son allure de bête, la femme a gardé ses bonnes manières et sa sensibilité. Mais au fur et à mesure, l'instinct animal prend le dessus; elle gambade dans la forêt et tue un lapin. Le mari est horrifié mais son amour prend le dessus. Un jour, il lui donne sa liberté. Mais la femme a aussi gardé beaucoup d'amour pour lui....

Les critiques littéraires discutent encore aujourd'hui sur la signification de cette fable : supériorité de l'âme sur le corps ? Caricature de la femme?

Je penche plutôt pour la première solution ! C'est la figure du mari qui est la plus émouvante ; il surpasse son dégoût, son bonheur personnel (il lui rend sa liberté) et sa jalousie (lorsque la renarde reviendra avec des renardeaux). Lui aussi quitte peu à peu la condition humaine pour se mettre au niveau de sa bien-aimée. Il devient misanthrope au grand dam de son entourage qui ne comprend pas sa réaction. Il s'agit bien d'un conte sur l'amour absolu.

Si bien que nous oublions peu à peu le caractère fantastique de l'oeuvre ; la renarde joue aux cartes, prend son thé sans que le lecteur s'étonne car il voit la renarde avec les yeux du mari. La transformation reste inexpliquée. Mais pour Garnett, à mon avis, là n'est pas l'essentiel. Il se focalise d'abord sur les relations entre la renarde et le mari.

Vous serez également charmé par l'univers bucolique de ce conte : la présence de la chasse, la description de la forêt et de la vie animale. Nous avons l'impression que la civilisation est peu à peu gagnée par la nature....Cette dernière garde un caractère idyllique mais est aussi extrèmement féroce...

Cette histoire tragique vous fera bien tirer quelques larmes....

Partager cet article

Repost 0

commentaires

antoine 22/10/2007 16:42

merci beaucoup ,dommage que se n'etait pas asser aprofondi . merci beuacoup