Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

15 octobre 2008 3 15 /10 /octobre /2008 08:29

GRANDE-BRETAGNE

Sur la plage de Chesil

Editions Gallimard "Du monde entier", 2008

Ian McEwan est le plus grand écrivain anglais contemporain avec Martin Amis. C'est le premier roman que je lis de lui et c'est une belle découverte.
Son dernier roman fait partie des grands romans étrangers de cette rentrée littéraire. Ce titre relate sur moins de 150 pages le fiasco d'une nuit de noce dans l'Angleterre encore très guindée du début des années 60. C'est très ironique et en même temps d'une grande finesse psychologique. La fin brusque constitue une chute très amère. 

"Ils étaient jeunes, instruits, tous les deux vierges avant leur nuit de noces, et ils vivaient en des temps où parler de ses problèmes sexuels était manifestement impossible"

Voila le début qui annonce rapidement la couleur : nous sommes sur le littoral, dans un hôtel proche d'une plage de galets. Défilé des serveurs, repas du soir : les jeunes mariés, Edward et Florence, ont la gorge qui se noue ; ils touchent à peine à ce qu'il y a dans leur assiette ; et pour cause : le moment fatidique approche ; il vont devoir consommer leur mariage. Or, Edward est un jeune puceau et visiblement, Florence est plus que dégoûtée par l'acte sexuel....

McEwan dilate ce moment en examinant le plus possible l'intériorité des deux personnages ; ces derniers se parlent davantage à eux-mêmes qu'ils communiquent entre eux. Entre fantasmes et inhibitions, interdits sociaux, ils tâtonnent, ils hésitent, ils ont peur.

On admirera le brio de la construction : au centre du roman, unité de lieu, de temps et d'action : description du fiasco d'une nuit de noces dans l'Angleterre des années 60. Puis des pauses qui examinent le passé, l'enfance des deux protagonistes. Enfin, les dernières pages examinent en une rapidité exemplaire tout le déroulé d'une vie sur quarante ans et tous les regrets qui vont avec.


Tout en insistant sur les interdits sociaux, le conservatisme des mentalités, Mc Ewan parvient brillamment à saisir la psychologie des personnages et à décrire un magnifique paysage anglais entre landes campagnardes et paysages marins.

Le lecteur hésite toujours entre le rire (l'auteur est très ironique lorsqu'il décrit par exemple le couple qui ne parvient pas à déguster son repas à cause de la peur de "l'après", de même les situations imprévues décrites pendant la nuit de noce sont très cocasses et burlesques).

Mais finalement, on finit par s'identifier à ces personnages qui subissent le poids de leur éducation ; la sympathie va tantôt à Edward tantôt à Florence ; quant à la conclusion, celle qui clôt une vie, elle est très amère...

Saluons McEwan d'avoir su brillament traiter un sujet scabreux, si peu traité en littérature, en oscillant toujours entre la farce et l'amertume.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Virginie 25/11/2008 11:20

Je viens de terminer ce roman, et j'ai moi aussi bien apprécié. Le sujet est dérangeant, certains passages assez cru, mais la construction est très bonne. On sent la tension monter jusqu'à son apogée et on a envie de dire aux héros : "Mais parlez-vous! Exprimez vos doutes et vos angoisses!"
Pour ma part, cela m'a donné envie de lire Expiasion du même auteur.
 

Mapie 20/10/2008 13:30

Je ferai le même commentaire que Julien a propos d'un autre livre de McEwan "Expiation". Du coup, pas motivée du tout pour lire celui-là...

Julien 17/10/2008 13:40

Bonjour, Je l'ai lu et personnellement je n'ai pas trop aimé le style. Trop long à mon gout... :)

Karine :) 17/10/2008 01:40

C'est un écrivain que je lirai très bientôt.  J'ai autre chose de lui dans ma pile (atonement, je pense) mais ce dernier titre paru est très tentant!

Transhumain 16/10/2008 13:11

Martin Amis, McEwan, et n'oublions pas le grand JG Ballard, dont les éditions Tristram rééditent un roman, Sauvagerie (nouvelle traduction du Massacre de Pangbourne), et publient le premier volume de l'intégrale de ses nouvelles. Indispensable !

Sylvie 17/10/2008 22:35


Effectivement, à acquérir !