Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

3 octobre 2008 5 03 /10 /octobre /2008 20:02
Studio des Champs-Elysées - Du 1er octobre au 16 novembre 2008

Beyrouth Hotel


Editions Acte Sud Papiers, 2008

De Rémi De Vos, j'avais déjà chroniqué l'excellente pièce aux allures de vaudeville tragi-comique Jusqu'à ce que la mort nous sépare.
Rémi De Vos, que j'ai la chance de connaître, revient cette année sur la scène parisienne avec une pièce d'un tout autre genre. Je ne l'ai pas encore vue mais lue ; on retrouve son talent de dialoguiste acerbe avec en arrière-plan, une réflexion sur le statut d'auteur de théâtre.

Un écrivain de théâtre français attend dans un hôtel de Beyrouth des nouvelles d'un metteur en scène qui tarde à arriver...Entre des appels téléphoniques à un ami et à son ex-femme, il va dialoguer avec la réceptionniste...Elle croit qu'il fait jouer Alain Delon sur scène. Malheureusement, il ne fait "que" du théâtre subventionné ...

Entre ces deux êtres que tout sépare (un auteur de théâtre solitaire qui cite Baudrillard et Flaubert) et une jeune libanaise qui ne pense qu'à coucher avec lui, les répliques cinglantes fusent. La mise en abîme de l'auteur de théâtre (subventionné !) est pleine d'humour et d'auto dérision.

Le rire naît du décalage culturel entre les deux personnagex et aussi du portrait bourru de l'homme de théâtre qui, derrière sa culture, cache une profonde solitude et une blessure amoureuse. L'homme pétri de références culturelles découvre finalement ses préjugés et finit par comprendre qu'il joue mal le jeu, notamment en ce qui concerne son couple. L'homme obsédé par son théâtre devient un monsieur tout le monde....

On reconnaît à Rémi De Vos un talent de dialoguiste hors-pair : les scènes sont très courtes, les répliques fusent, la chute est souvent très acerbe !

Quelques exemples :

" - C'est beau la France
-Très, 80 millions de touristes par an
- Je regarde souvent les télévisions françaises
- Ah
- Il y a eu des émeutes dans les banlieues
- Oui
- C'était sur les chaînes du monde entier
- C'est normal. On adore ça que le monde parle de nous. On fait des émeutes rien que pour ça
- Pourquoi vous les jetez pas à la mer
- Je ne sais pas quoi vous dire là
- Un jour, vous aurez la guerre comme nous
- Je ne crois pas, non
- Si, ça ne fait aucun doute
- La troisième chambre est très bien merci
- Vous aurez la guerre et enfin vous saurez vous amuser"

"Je veux seulement dormir dans une chambre  ! Ma dernière pièce n'a été jouée que douze fois ! Cette fois-ci, je pensais que des directeurs de lieu se déplaceraient, mais ils avaient apparemment autre chose à foutre...C'est totalement absurde. La seule chose qui les ferait venir, c'est un pistolet sur la tempe ! Je connais toutes les standardistes des théâtres subventionnés par leur prénom ! Je ne cherche plus à joindre les directeurs, j'appelle uniquement pour prendre des nouvelles de leurs secrétaires. Je n'en peux plus. Tu sais quoi ? Je vais en parler aux mafieux de la boîte. On est copains maintenant...Je leur demanderai d'enlever des enfants de programmateurs avec obligation d'aller voir mes pièces s'ils veulent les revoir vivant ! Ou alors les pièger en les photographiant avec des Natachas ! Une glace sans tain dans les chiottes avec un appareil photo derrière. Et crac ! Je me sers des photos pour étoffer les photos de mes pièces ! Je passe commande aux mafieux, je reverse aux Natachas un pourcentage sur mes droits d'auteur ! Putain, je crois que j'ai trouvé le moyen de faire jouer mes putains de pièces ! Quoi ? Oui, j'ai bu et alors ?Je picole pas mal, en ce moment, si tu veux savoir."

-Est-qu'il y a des stars françaises qui jouent dans vos pièces ?
- Vous pensez à qui ?
Je ne sais pas..Catherine Deneuve ou Alain Delon ...
Non. Pas de star
Vous n'êtes pas très réputé, alors ?
- Catherine Deneuve n'est jamais monté sur une scène
-Mais Alain Delon, si, je l'ai lu dans un magazine
- Alain Delon, oui. Mais ce n'est pas moi qui ait écrit la pièce.
-Vous seriez content qu'il joue dans une de vos pièces ,
-Bien sûr, Alain Delon, quand même !
- C'est un acteur qui j'adore
- Vous savez ce que je pense ?
- Non
Si vos pièces n'intéressent pas les acteurs connus, c'est qu'elles ne sont pas intéressantes
- Ma mère dit exactement la même choses ...
- Eh bien, je suis d'accord avec votre mère
-C'est le seul point commun que vous avez avec elle"

Partager cet article

Repost 0
Published by Sylvie - dans Théâtre
commenter cet article

commentaires

Bérénice 20/12/2008 15:28

Rémi De Vos est un auteur de talent. Une de ces pièces, très drôle, très féroce, est montée en ce moment à Athènes. Belle mise en scène...Pour en savoir plus :www.my-athens.blogspot.comBérénice

leunamme 14/10/2008 10:11

Quoi !!! Tu connais Rémi De VOS !!!! Ouah la chance, c'est pas possible, tu l'as rencontré où ?

Sylvie 14/10/2008 21:52



Ah, trop drôle !!!!!