Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

3 octobre 2008 5 03 /10 /octobre /2008 19:19

GRANDE-BRETAGNE

Quelque chose à te dire

Editions Christian Bourgois, 2008

Hanif Kureishi, anglo-pakistanais né en 1954, est le plus célèbre représentant de la "world litterature", la littérature métissée  anglo-saxonne (et qui a fait des émules comme par exemple Zadie Smith). C'est Le boudha de banlieue qui l'a fait connaître. On lui doit également des scénarios de films comme Ma beautiful Laundrette. Ses thèmes de prédilection sont l'immigration, le désir et secondairement l'homosexualité.

Il brosse ici un magnifique portrait d'une génération,celle des gauchistes des années 60, qui sont tombés dans le matérialisme le plus pur à l'aube des années 2000. Avec en toile de fond le multiculturalisme de la société londonnienne.

Le prétexte de l'intrigue est très subtil : c'est un psychanalyste qui prend la parole, nous présente son métier (le gardien des secrets ou encore une benne à ordures qui recueillent toutes les fautes inavouées des patients, toute leur culpabilité). Puis on apprend au fil des pages qu'il garde lui-même un secret au fond de lui, quelque chose dont il n'a jamais guéri. Tout consistera donc pour le narrateur à accoucher de ce secret, à dire cette parole enfouie, à "avoir quelque chose à dire". C'est donc le psychanalyste qui entame sa propre psychanalyse. Avec comme arrière plan métaphorique l'inceste et le complexe d'oedipe. Tout est formidablement orchestré.

Portrait intime donc (un homme peut-il encore tomber amoureux à 50 ans ? le poids de la culpabilité, l'absence de désir, le poids du passé). Jamal, le psychanalyste anglo-pakistanais va retrouver deux personnes, dont son premier amour,  ce qui va l'obliger à rouvrir les plaies du passé).
Un portrait tout en subtilité qui aborde la question de la paternité, de la faute mais aussi la nécessité du désir.

Ce portrait intime prend place au sein d'une société foisonnante où les portraits déjantés apportent un rythme effréné au livre. Et c'est sans aucun doute le plus grand talent de Kureishi : aborder un sujet subtil, intime à la charge émotionnelle indéniable avec un humour à toute épreuve et des personnages hauts en couleur : la soeur Myriam, ex-gothique hystérique, l'ex petite amie Karen, une présentatrice télée foldingue, Henri, le meilleur ami, metteur en scène en panne d'inspiration, des couples d'homosexuels très attachants, une mère qui devient lesbienne sur le tard. On va voir les putes, on pratique l'échangisme. ...Kureishi se fait l'habile observateur des moeurs contemporains, d'une société de consommation malade. Ce pourrait être du Houellebecq. C'est au contraire une formidable farandole humaine enjouée et rythmée qui s'interroge sur la force des sentiments et du désir.
Avec en arrière-fond la réflexion sur le passé colonialiste de la Grande-Bretagne et la politique de Tony Blair qui mènera aux attentats islamistes.

Kureishi traque l'intime et le social  tout en nous offrant une intrigue rythmée et fantaisiste. Un livre qui m'a donné envie de découvrir l'ensemble de son oeuvre.

Partager cet article

Repost 0

commentaires