Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

Archives

1 avril 2006 6 01 /04 /avril /2006 19:59

ALGERIE- LITTERATURE FRANCOPHONE

Gallimard, 1999

Boualem Sansal est avec Maïssa Bey l'un des plus grands représentants de la francophonie en Algérie. Haut fonctionnaire de l'Etat, il lutte contre l'arabisation de la société algérienne. Après la publication de son premier roman Le serment des barbares, il fut destitué de son poste. Et pour cause !

Son roman est une diatribe féroce contre la société algérienne. A chaque mot, on ressent une bile amère, une colère sans nom qui va jusqu'à l'écoeurement. Tout le monde en prend pour son grade : les écoles, les médias et bien sûr les politiques aux prises avec les islamistes sont vilipendés avec haine.

Ces discours haineux sont entrecoupés d'une intrigue policière intéressante: deux hommes sont assassinés le même jour. L'un, le mafieux du village, est enterré en grande pompe. L'autre, un pauvre homme, meurt dans l'indifférence générale. L'inspecteur Larbi va faire son enquête et découvrir que les deux meurtres sont liés...

L'intrigue policière est palpitante puisqu'elle met en relief les conflits entre le FLN qui a tout gagné après la guerre d'indépendance et ses ennemis, plus pacifistes, trahis par les Français. On découvre que le vieil homme assassiné entretenait le cimetière chrétien de la ville. Dans quel but? Et si les anciens colons agissaient encore dans l'ombre?

Mais sur 400 pages, cette intrigue est sans cesse mise au second plan pour laisser place aux discours baroques, écoeurés de l'auteur. On a jamais vu de narrateurs plus présents ! Je reconnais qu'il faut un sacré talent et surtout une colère violente contre son pays pour écrire ainsi. Mais je n'ai pas du tout accroché à l'écriture...

J'aime la belle écriture mais plutôt fluide et poétique...A mon avis, l'écriture pamphlétaire de Sansal alourdit fortement le roman. J'aurais préféré une intrigue policière linéaire !

Si vous l'avez lu, donnez moi votre avis !

Partager cet article

Repost0

commentaires

audrey 01/04/2006 21:06

salut c'est bie ton blog!! interressant si tu veux venir voir le mien passe