Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

Archives

1 mars 2006 3 01 /03 /mars /2006 23:03

Kana, 2005

J'attendais avec impatience de découvrir la collaboration de deux grands de la BD: Taniguchi, le mangaka le plus populaire en Europe, auteur de Quartier lointain et du Journal de mon père et Moebius, spécialiste de la science-fiction à la française.

Quelle déception ! Certes, les dessins sont vraiment magnifiques mais quelle mièvrerie dans le scénario: un enfant naît en sachant voler. Il va être alors caché dans un bunker par l'armée qui veut utiliser son pouvoir surnaturel pour lutter contre des terroristes. Mais le jeune adolescent va découvrir l'amour : une jeune fille va lui offrir des oiseaux et lui parler du ciel. Il va donc vouloir s'évader pour vivre avec sa belle et voler dans le ciel. S'en suit donc une bagarre entre les bons, les rêveurs et les scientifiques méchants. Vraiment trop de manichéisme... Dommage, l'idée d'écrire un manga sur le mythe d'Icare était vraiment intéressante...

Je vous conseille donc d'oublier ce manga et de découvrir ou de relire Quartiers lointains .

Partager cet article
Repost0

commentaires

B
Quartier lointain est vraiment excellent, d'autant qu'il est adapté en français par Frédéric Boilet (à lire lui-aussi) : recadrage des images à l'occidentale (de gauche à droite) et annotations bien utiles des références qui nous seraient trop étrangères ou incompréhensibles.Même s'il a été primé au festival d'Angoulême, le scénario (un homme de 40 ans se retrouve plongé dans son corps d'adolescent, dans sa propre enfance) n'est ici qu'un prétexte romanesque et poétique.L'intérêt de cette BD, à lire comme un véritable roman, c'est la description fine et savoureuse du Japon de l'enfance de Jirô Taniguchi : les parapluies, les uniformes d'écoliers, la plage, la maisonnée, ... c'est un véritable guide de voyage au coeur des traditions nipponnes.Le dessin, noir et blanc comme il se doit, est très riche (les planches sur les jardins sont superbes) et c'est avec plaisir que l'on accompagne le texte un peu naïf tout au long de ce voyage nostalgique au Japon.Avec juste ce qu'il faut de sel pour agrémenter la visite : pourquoi cet homme se retrouve-t-il plongé 30 ans en arrière et comment va-t-il se sortir de là ?A découvrir absolument, du même auteur : Le sommet des Dieux.Un palpitant manga (5 tomes), véritable roman d'alpinisme mais surtout pas réservé aux seuls fanas de la grimpe.
Répondre
M
Je ne partage ton appréciation, sans être un chef d'oeuvre ce livre se laisse lire agréablement. Il est de plus complété d'une annexe qui nous éclaire sur la genèse de cette collaboration et ses aléas, ce qui permet de poser un autre regard sur l'histoire. Le seul bémol que je ferais concerne le dessin de Jiro Taniguchi "un peu trop sage" à mon goût pour ce type d'histoire...à bientôt...
Répondre