Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

Archives

27 février 2006 1 27 /02 /février /2006 21:55

Verticales, 2003

 

 

 

Voici le premier roman de François Bégaudeau qui s'est fait remarqué en janvier 2006 avec Entre les murs, roman sur les relations professeurs/élèves à l'intérieur d'un lycée.

 

 

Cet auteur est un amoureux de la parole et du discours mis en scène grâce au monologue. Son premier roman met en scène un entraîneur de foot qui harangue son équipe juste avant les prolongations; sur 90 pages magistrales,  il leurs démontre sa propre théorie du jeu; mais son discours va être peu à peu parasité par des digressions sur son aventure amoureuse avec Julie avec laquelle il applique les mêmes principes qu'avec son équipe !

 

 

Et pour « jouer juste », ses athlètes sont invités à oublier le désir de victoire, l’excitation du duel et autres émotions dévorantes au profit de l’élégance du geste ; la rationalisation des affects étant leur meilleure alliée dans cette entreprise. Moyennant quoi, les onze apprentis philosophes sont promis à une belle toise en coupe d’Europe. De même, avec Julie, il faut pratiquer l'"éloignement rationnel": ne pas s'embrasser ni coucher la première fois, ne pas voir les parents respectifs et ne pas se voir pendant plusieurs jours. Surtout ne pas céder à la passion fusionnelle

 

 

Ce roman vous livre des passages hilarants. Le discours sans fin finissant par sombrer dans le délire textuel n'est pas sans rappeler les romans de Lydie Salvayre, en particulier La puissance des mouches et La conférence de Cintegabelle. Ce roman lie le tragique à l'humoristique pour notre plus grand bonheur. Bégaudeau est un styliste de première : les phrases sont très longues  mais l'usage savant de la virgule évite tout ennui.

 

 

Ici, pas de dialogues ni d'intrigue à proprement parler; seulement un monologue brillant et un personnage farfelu. Nul besoin d'aimer le foot pour apprécier ce roman. On peut même penser qu'il s'agit d'une belle caricature des entraîneurs !

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires