Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

30 mai 2008 5 30 /05 /mai /2008 19:48

ETATS-UNIS, 2004

La famille royale

Editions Actes Sud

Voila c'est fait ! Il est vrai que j'ai ramé pas mal quand même ! Cette plongée vertigineuse dans les bas-fonds de San Francisco me laisse un peu perplexe. On a crié au chef d'oeuvre (la longueur est-elle maintenant un critère pour honorer un livre ???). C'est un bon livre qui dérange, qui interpelle mais je trouve quand même le ton et la narration très classique.

Je vous résume l'intrigue : Henry Tyler, détective privé, est embauché par un sale type, un homme daffaires qui veut créer un vaste bordel virtuel comme un parc d'attraction. Pour cela, il doit capturer la mystérieuse Reine des Putes qui règne sur les bas-fonds de San Francisco. Tyler s'immisce dans la prostitution et est adopté par la famille royale, le royaume des prostituées, avec à sa tête leur Reine, qui les protège et leur fournit toutes sortes de drogues. Mais Brady est à la tête d'une "congrégation morale" qui veut éradiquer toute prostitution illicite. La famille royale est menacée et en passe d'être détruite...

Si vous n'appréciez pas les détails scabreux dans la littérature, passez votre chemin ! Vollmann décrit l'ensemble des prostituées comme une vaste colonie d'insectes, d'où la référence à de nombreux fluides comme le sperme, la salive, la sueur, le sang. On communique, on s'aime avec les fluides et moins avec la parole. Il y a aussi un pédophile, Dan Smooth, qui est de loin, le personnage le plus attachant du livre.

L'aspect le plus intéressant de cette grande fresque est sans conteste la référence constante à la Bible. Toute l'histoire est vue comme lutte contre le mal incarné par les prostituées, représentantes des idoles du pays des Cananéens. Ces idoles ont été détruites par Jésus. De même, Henri Tyler est en perpétuel conflit avec son frère John et cette lutte est comparée à la lutte perpétuelle entre Abel et Caen. A plusieurs reprises, Tyler déclare qu'il porte la "Marque de Caen".

Chaque chapitre est précédé d'une citation de la Bible qui replace l'intrigue dans la Grande Histoire biblique.

Assurément, Vollmann se place du côté des Cananéens ; en effet, le peuple élu est représenté par des sbires fanatiques et l'éradication de la famille royale donne lieu finalement à un parc de débauches.

Henry Tyler quitte le monde d'en haut, celui des affaires, pour finir dans le dénouement le plus complet et trouver un sens à sa vie.

Vollmann métaphorise la lutte contre le mal, thème si présent  dans la conscience américaine et qui plus est dans l'actualité.

Un traitement intéressant d'un thème universel mais pas de grandes originalités narratives ni stylistiques.

Les critiques sont nombreuses sur les blogs et souvent positives. Faites moi partager vos avis !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Séverine 15/06/2010 19:18



Une première de couverture très surprenante...



poitrimol mathieu 01/10/2008 09:46

il y de sublimes passages, je trouve, des descriptions qui magnifient la laideur de ses bas fond. Je ne trouve donc pas que le style soit particulièrement lyrique certes, mais peut etre que ce sont justement là ou les romans américains sont trés bon, dans leurs abscence de lyrisme, d'envollée "poétique" "romantiques. J'aime le réel et son apreuté, les description claires et nettes. On trouve ça chez Ellis ou chez Scott Wolven, chez Raymon Carver. J'aime ceux qui raconte des histoire, qui me parle de la vie. Les effets de manches ça fait plus littérateur que littérature. Si je veux des figures de style je vais lire les poètes...bien a vousmathieu

Praz 06/08/2008 15:24

Un grand livre dans la lignée de H. Selby Jr. Pas de compromis, Vollmann n'est pas du genre à faire dans la dentelle. J'ai depuis lu 2 de ses autres livres (13 récits et 13 épitaphes, Les Fusils) et j'ai pu constater que son oeuvre se découvre dans son ensemble. Si La Famille Royale reste un de ses plus aboutis (où il reprend d'aileurs un peu les thèmes de Treize Récits, masochisme, descente aux enfers, sexe...), Les Fusils (chez Babel, pécédemment chez Lot49)finit par nous marquer tout autant par son écriture hachée, picturale et sa déscription sinistre (mais belle, merci Selby) des conditions de vie en Alaska.A découvrir.  

Sylvie 07/08/2008 22:20


Effectivement, j'avais envie de le découvrir...


chippendales 10/06/2008 18:51

génial le blog !

Catherine 02/06/2008 23:48

tout à fait d'accord, illisible pour les esprits mièvres à la recherche d'un minimum d'évasion et rebutés par les sordides détails d'existence désanchantées. pour les autres, les adeptes des triptiques  drogue-prostitution-mal de vivre c'est peut-être la bonne porte.pour moi bourbeux et manquant de rebond - j'ai lâché avant la fin