Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

24 février 2006 5 24 /02 /février /2006 18:00

Belfond, 2006

Voici le dernier opus du grand écrivain japonais Haruki Murakami. Je n'avais lu que La course au mouton sauvage, l'un de ses premiers romans, qui était déj0 bien étrange.

Là, côté étrange, on ne peut pas faire mieux ! Voici l'histoire: un jeune japonais de 15 ans, Kafka Tamura, fait une fugue pour échapper à une étrange malédiction: celle qui déclare qu'un jour, il tuera son père et couchera avec sa mère et sa soeur...ça ne vous rappelle rien !

Mais la tragédie oedipienne de Sophocle est vite dépassée pour donner lieu à un roman surnaturel sur les rêves et l'inconscient. Après la fuite de Kafka, nous faisons la connaissance d'un étrange bonhomme nommé Nakata, devenu idiot pendant l'enfance suite à un coma inexpliqué. Nakata semble pourtant avoir des dons extraordinaires puisqu'il sait parler aux chats ! Si bien que ses voisins l'"embauchent"pour retrouver leurs chats perdus. La recherche d'un chat va le mettre sur la piste d'un étrange tueur de chats qui les décapite pour voler leur âme et construire une flûte....vous suivez toujours? Il va donc être poussé par une force obscure à le tuer. Il faut bien sûr deviner que c'est le père de Kafka. Au même moment, Kafka se réveille d'un étrange sommeil avec la chemise ensanglantée. Et s'il avait provoqué la mort de son père en rêve? Car la responsabilité commence dans l'imagination, comme le disait le poète Yeats. C'est alors que se produisent des faits inexpliqués: des poissons et des sangsues tombent du ciel...

Les destins de Nakata et de Kafka vont progressivement se liés. Les chapitres font alterner le parcours de Kafka et celui de Nakata.

Roman d'apprentissage, réflexion sur le destin, pouvoir des rêves et de l'inconscient. Voici les thèmes principaux de l'oeuvre.

Murakami mêle les grands mythes occidentaux (Oedipe mais aussi Orphée aux enfers lorsque Kafka descend au pays des morts pour voir sa mère) aux légendes nippones ( les esprits vivants qui peuvent prendre possession et contrôler des corps contre leur gré). Avec ses 600 pages, le roman se lit d'une traite. Le romancier nous hypnotise littéralement même si nous ne comprenons pas tout. Il faut tout de même être familiarisé avec ce genre d'univers; si vous êtes adeptes du roman réaliste, ce roman n'est pas pour vous ...

Mais en même temps, Murakami nous parle un langage universel fondé sur l'inconscient freudien. Il a matérialisé dans ce roman le meurtre symbolique du père et l'amour charnel de la mère.Ce japonais adepte du métissage des cultures est sans aucun doute l'écrivain le plus inventif de la littérature mondiale actuelle.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Hannibal 06/09/2007 17:38

C'est  à ce jour le seul livre que j'ai lu de cet auteur. Je n'ai qu'un seul mot : magnifique.

Lili 04/08/2007 18:43

Je viens de finir Kafka sur le rivage; j'adore cet auteur qui ose écrire des histoires qui sont presque des contes pour les grands. J'avais lu la course au mouton sauvage et là, je m'intéressais justement à Kafka quand j'ai vu le titre du dernier Murakami.Et je suis tombée sur ce blog en cherchant des infos sur une phrase de Yeats, citée dans le livre: la responsabilité commence dans les rêves.Quel périple: j'aime bien ce genre de lien invisible, qui ricoche ici et là, comme s'il avait une vie propre.

damien 12/11/2006 23:48

coucou, je n'ai pas encore découvert "Kafka sur le rivage" mais je ne peux que vivement recommander "la ballade de l'impossible" du même auteur, à mon goût, un véritable bijou, d'une sensualité étonnante...Longue vie à ton blog.damien

claire 10/03/2006 19:34

je viens de découvrir ton blog avec plaisir, les livres ayant toujours fait partie de mon univers
j'aime beaucoup l'atmosphère étrange et la fluidité de l'écriture d' Haruki Murakami dont j'ai lu récemment plusieurs de  ses romans et vais  certainement  acheter " Kafka sur le rivage".
Bises
Claire

Florence 08/03/2006 19:09


J'avais un peu peur de me perdre dans ce roman très étrange, et en fin de compte, j'ai été happée par l'histoire de ces personnages à la recherche du temps perdu. Ils ont tous quelque chose à accomplir et c'est une belle quête spirituelle.

Sylvie 08/03/2006 21:24

Je suis contente que ce Murakami t'aie plus....