Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

1 mai 2008 4 01 /05 /mai /2008 16:44

COREE

Les gens du Sud

Editions Actes Sud, "Lettres coréennes", 2007

Ce recueil d'"histoires" ayant pour leitmotiv une histoire de famille tragique a été adapté au cinéma par l'un des cinéastes coréens les plus connus, Im Kwont'aek "Ivre de femmes et de peinture".

Pour goûter pleinement ce récit, il fait aimer les récits contemplatifs ainsi que les tragiques destins des artistes.


Cet ensemble d'histoires est brodé autour d'un drame familial dans une famille d'artistes :
un chanteur vagabond de p'ansori (le chant traditionnel coréen) emmène sa fille nouveau-né et son beau-fils sur les routes pour leur apprendre le chant, après la mort de leur mère. Mais le complexe oedipien est à l'oeuvre et le beau-fils refuse de chanter et souhaite tuer son beau-père ; mais, envoûté par son chant, il s'enfuit. Pour garder sa fille près de lui et sûrement parfaire sa voix, le père jette de l'acide sur les yeux de sa fille et la rend aveugle...Elle devient plus tard une célèbre chanteuse.Des années plus tard, son demi-frère par à sa recherche pour rechercher son pardon...

Les trois premières histoires relatent son errance et son enquête ainsi que le destin de la chanteuse...

Cette intrigue repose sur un sentiment fondateur du p'ansori : le "ressentiment", non au sens de rancoeur, mais au sens de "ressentir du sentiment", de la souffrance ; le chant coréen vise à exprimer cette souffrance, ne peut exister sans elle. Car les chants d'une chanteuse coréenne ressemblent à une longue plainte, à des sanglots. Lorsque son frère comprend que ce chant fait partie de l'être profond de sa soeur, il  décide de partir...

L'intrigue et les personnages se dévoilent jusqu'à la fin. Il en ressort un effet "vaporeux" qui rend ce récit très elliptique et très lent ; nous ne savons rien des personnages ; leur psychologie, leurs sentiments se dévoilent peu à peu.

L'auteur insiste sur leurs relations avec le paysage ; de nombreux extraits confondent les êtres humains avec un oiseau ou un arbre.

Petit à petit, cette histoire de relation tripartite devient une légende rendant les personnages de plus en plus évanescents et mystérieux ; la chanteuse est présente dans l'esprit des villageois, devient une voix immatérielle et finit par se fondre aux éléments de la nature.

Un très beau récit, tout en retenue, entre tragédie familiale, contemplation, mélopée et légende, qui nous fait découvrir un élément fondateur de la culture coéenne.

Délicieusement suranné.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Claudeli 11/05/2009 16:08

Il faut avoir vu les films magnifiques de Im Kwon Taek," la Chanteuse de Pansori" et "Souvenirs", plus récent, et lire aussi un recueil de nouvelles paru chez Actes Sud sous le titre de l'une d'elles, La chanteuse de Pansori. Pour qui s'intéresse un peu à la Corée et à sa culture, ce sont des éléments indispensables. 

MOI 13/05/2008 12:24

C NUL Y A PA BJORN