Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

8 février 2006 3 08 /02 /février /2006 23:20

Editions Paquet 2005

La bicyclette rouge n'est pas à proprement parlé un manga ; pour employer les mots exacts, il s'agit d'un manhwa, c'est à dire une bande dessinée sud-coréenne. Cette BD se distingue de son grand-frère japonais dans la mesure où il s'agit de planches en couleur; d'autre part, les sujets sont intimistes, inspirés de la vie quotidienne. Nulle bataille de sabres dans le manhwa.

La bicyclette rouge se rapproche des oeuvres de Taniguchi comme L'homme qui marche ou Le gourmet solitaire : grande attention portée au paysage et à la nature, présence de la rêverie...

Le jeune facteur du village de Yahwari, en Corée, est un poète. Il parcourt la campagne sur sa bicyclette rouge, le cœur en harmonie avec une nature splendide et avec les gens. Pas de numéro ou de nom de rue ; les adresses sont : « la maison jaune dans la verdure », « la maison aux nombreux chiens », ou encore « la maison des oiseaux qui reposent »…Quand il n’a pas de lettre à déposer dans la boîte, il met parfois un bouquet de fleurs sauvages ; il reçoit des message du poète, donne un coup de pouce au veuf amoureux timide de la veuve ; il plante des graines qui "donneront de jolies fleurs rouges qui lui enverront une lettre timbrée e parfum"; il écoute les confidences du veuf qui pense à ses enfants et à sa femme ; il joue avec les pissenlits, il demande son chemin aux grenouilles ; il est le spectateur de la vie autour de lui. Le jeune facteur de Yahwari transporte avec lui toute l'affection et tout l'amour d'une communauté villageoise.

On peut reprocher une trop grande naïveté dans le propos et aussi dans les dessins qui font penser à un livre d'enfant. Mais on se laisse emporté par la poésie des paysages et les personnages si attachants...

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sylvie - dans Mangas
commenter cet article

commentaires

Fanny 20/11/2007 21:45

J'ai beaucoup aimé ce recueil... dans ma mémoire, c'est une succession d'historiettes - un peu à la Taniguchi dans certaines de ses oeuvres.  Deux autres tomes ont suivi. Chez moi, il est en jeunesse...

celinette 09/02/2006 21:17

bonjour sylvette,
 
j'aime beaucoup Taniguchi, je regarderai lors de mon prochain séjour à la bibliothèque, cet auteur.
pour ma part, je trouve qu'un vent de naiveté ne fait pas de mal...
célinette