Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Passion des livres
  • : Les coups de coeur de mes lectures. Venez découvrir des classiques, des romans français ou étrangers, du policier, du fantastique, de la bande dessinée et des mangas...et bien des choses encore !
  • Contact

Bienvenue sur mon Blog !




Internautes lecteurs, bonjour !

J'ai découvert l'univers des blogs très récemment. Je suis bibliothécaire et mon métier est donc de faire partager ma passion. Voici donc mes coups de coeurs et n'hésitez pas à me faire partager les vôtres !

Je vous parlerai surtout de littérature française et étrangère contemporaine sans oublier bien sûr mes classiques préférés...

Une rubrique est également réservée aux lectures pour adolescents ainsi qu'à la BD et aux mangas.

Bonne lecture !

 

 

Recherche

27 janvier 2006 5 27 /01 /janvier /2006 20:04

Editions Delcourt, 2005

 

Prix du public et du scénario au Festival d'Angoulême 2006

Le festival d'Angoulême a délivré ses prix aujourd'hui: un coup de coeur pour cette bande dessinées vraiment originale entre le documentaire et le témoignage: Davodeau rend hommage à ses parents et à sa région des Mauges (dans le Maine-et-Loire près d'Angers) à travers trente ans d'histoire militante, des années 50 à la victoire de François Mitterrand en 1981.

Le dessinateur nous fait découvrir l'itinéraire atypique des paysans ouvriers engagés dans les usines dans les années 50: dans cette région de "chouans", traditionnellement catholique et conservatrice, les jeunes paysans sont engagés à 14 ans dans les usines qui viennent d'éclore. Ils abandonnent l'école car ils sont une source de revenus pour leurs parents. Dans cette région où le catholicisme est fortement implanté, c'est les JOC (Jeunesses ouvrières chrétiennes) qui vont ouvrir aux jeunes les voies du militantisme et du syndicalisme. Des prêtres s'insurgent contre le conservatisme de l'Eglise et veulent allier la foi au progrès social.

Puis vient le temps de la CFDT, mai 68 et les élections municipales puis présidentielles... Davodeau intègre à la grande et petite histoire une mise en abîme de son travail de dessinateur: il se dessine en train d'interviewer ses parents qu'il nous présente comme tels à la moitié de l'album.

Si vous recherchez de beaux dessins en couleur, détournez votre chemin ! Cet album vaut surtout pour son éclairage sur un côté méconnu de l'histoire du syndicalisme (rôle des prêtres ouvriers ...)et sur l'hommage émouvant rendu aux parents de Davodeau. Les personnages sont très émouvants: un coup de coeur pour le parcours de ce prêtre qui s'engage aux côtés des ouvriers, quitte la prêtrise, se marie et divorce....

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Hannibal 06/09/2007 16:08

Ce que j'aime chez Davodeau, c'est l'utilisation qu'il fait de la BD. La BD n'est plus une fin en soi, avec pour seul but de raconter une histoire. Elle est bien plus que cela, un média, utilisé avec grand talent pour nous parler de différents "problèmes" (ces "social issues" comme on dit en anglais) et faire passer un message.Les mauvaises gens, Rural, Un homme est mort, ce n'est pour moi que de la très bonne bande dessinnée.